Pole et record de la piste pour Jeff Gordon au Michigan

Pour la dix-septième fois de la saison le record de la piste est tombé lors des qualifications des NASCAR Sprint Cup Series. Au Michigan, c’est Jeff Gordon qui a signé la septième pole position la plus rapide de l’histoire. Le quadruple champion, double vainqueur au Michigan, mais surtout huit fois deuxième, a devancé Joey Logano, pourtant le plus véloce lors des premiers essais.

À 43 ans Jeff Gordon fait toujours partie du gratin de la Sprint Cup et ce malgré des douleurs au dos de plus en plus importante. Le pilote de la Hendrick Motorsports a signé sur le Michigan Internationl Speedway sa 76ème pole position en 748 départ, sa seconde la saison après celle de Watkins Glen la semaine passée, mais surtout sa sixième sur l’ovale de deux miles du Michigan en quarante-quatre participations. Il décroche du même coup la 199ème pole position de la Hendrick Motorsports.

Déjà meilleur chrono de la deuxième partie de la qualification, Jeff Gordon a fait mieux dans la dernière partie en allant chercher le record de la piste en 34,857 secondes à 206,558 mph. Le pilote de la Chevrolet SS n°24 signe ainsi la septième pole la plus rapide de l’histoire et améliore ainsi le record de la piste qui était détenu jusque-là par Kevin Harvick et ses 35,198 secondes à 204,57 mph de moyenne lors de l’épreuve du mois de juin de cette année.




C’est la dix-septième fois cette année que le record de la piste est battu à l’occasion des qualifications. Du fait de la volonté de la NASCAR de réduire la puissance des moteurs, ce record pourrait bien avoir de beaux jours devant lui.

Meilleur chrono de la première séance d’essais Joey Logano doit se contenter de la deuxième place sur la grille de départ devant Carl Edwards, Brian Vickers, Brad Keselowski, Kevin Harvick, Paul Menard, le rookie Austin Dillon, Jamie McMurray et Ricky Stenhouse Jr. pour les dix premiers. Greg Biffle et Ryan Newman ont quant à eux atteint la dernière partie des qualifications sans pouvoir intégrer le top-10.

Remplaçant de Tony Stewart pour l’épreuve du Michigan, le vétéran Jeff Burton est à créditer du vingt-septième chrono seulement.

Pour sa première qualification au volant de la Ford Fusion n°21 de la Wood Brothers Racing, Ryan Blaney n’a pu faire mieux que le vingt-huitième chrono. Cependant, le pilote de développement du Team Penske et actuel leader du classement général en NASCAR Camping World Truck Series, peut se réjouir d’avoir battu le sextuple champion de la discipline et dernier vainqueur au Michigan, Jimmie Johnson, qui s’élancera juste derrière lui en trentième position.

dolor tempus in quis ipsum facilisis