Bill Elliott était un homme pressé

Vendredi Jeff Gordon a signé la pole position à 206,58 mph de moyenne, ce qui est la septième pole position la plus rapide de l’histoire des NASCAR Sprint Cup Series. Six poles ont été plus rapides que celle réalisée par le quadruple champion de la Sprint Cup, mais elles ne sont l’œuvre que d’un seul homme, un certain Bill Elliott.

Quand on pense record de vitesse lors des qualifications en NASCAR Sprint Cup Series on associe forcément le nom de Bill Elliott à l’ovale de Talladega. En effet, c’est à l’occasion des Winston 500 que Bill Elliott a établi la marque de référence avec un tour bouclé à 212,809 mph de moyenne en 1987.

Depuis les plaques de restrictions sont apparues et les vitesses ont baissé de manière significative sur les pistes de Daytona et Talladega tant et si bien que le record de Bill Elliott a de beaux jours devant lui.




Cependant, si Bill Elliott est l’homme le plus rapide de l’histoire de la Sprint Cup en qualification, il est aussi le deuxième plus rapide, puisqu’en 1987 il avait amélioré le record qu’il détenait déjà un an auparavant, toujours à Talladega à l’occasion des Winston 500 1986, ‘Awesome Bill’ s’était déjà illustré avec les 2,66 miles avalés à la vitesse moyenne de 212,229 mph.

La troisième marque, Bill Elliott la détient aussi, mais c’est sur l’autre ovale à utiliser des plaques de restriction, le Daytona International Speedway. Lors des Daytona 500 1987 il avait bouclé les 2,5 miles de l’ovale de Floride à 210,364 mph.

En fait, de 1985 à 1987, Bill Elliott a signé pas moins de huit des dix poles positions les plus rapides de l’histoire, cinq sur le Talladega Superspeedway, trois sur le Daytona International Speedway.

Dans le top-10, seuls deux pilotes sont encore en activité aujourd’hui, Jeff Gordon donc à la septième place et Kevin Harvick à la dixième. Le pilote de la Stewart-Haas Racing avait signé la pole position des Quicken Loans 400 toujours sur le Michigan International Speedway en juin dernier à 204,557 mph de moyenne.

Le Michigan International Speedway est la seule piste qui n’utilise pas des plaques de restriction à être représentée dans la top-10 des poles les plus rapides de l’histoire de la Sprint Cup.













Le top-10 des poles positions les plus rapides en NASCAR Sprint Cup :
#CourseCircuitAnnée     PiloteVitesse (mph)
1Winston 500Talladega     1987Bill Elliott212,809
2Winston 500Talladega1986Bill Elliott212,229
3Daytona 500Daytona1987Bill Elliott210,364
4Winston 500Talladega1985Bill Elliott209,398
5Talladega 500Talladega1986Bill Elliott209,005
6Talladega 500Talladega1985Bill Elliott207,578
7Pure Michigan 400Michigan2014Jeff Gordon206,558
8Daytona 500Daytona1985Bill Elliott205,114
9Daytona 500Daytona1986Bill Elliott205,039
10 Quicken Loans 400     Michigan2014Kevin Harvick     204,557


felis consectetur ut amet, odio velit, tempus