Un point bonus pour Will Power qui s’empare de la pole à Milwaukee

Très bonne opération pour Will Power. Le leader de la Team Penske augmente son avance au championnat grâce au point bonus attribué au poleman de l’épreuve du week-end. Power s’élancera en tête de l’épreuve IndyCar sur le Milwaukee Mile, alors qu’il était un peu en retrait lors des essais libres.

L’écart en tête du classement général entre Will Power et Helio Castroneves s’étend donc à 5 points. Évidemment, cela reste encore jouable pour le Brésilien qui partira en 8ème position sur la grille de départ. La course a lieu aujourd’hui à 21 h 45 heure Française.

C’est la troisième pole position de la saison pour l’Australien de la Team Penske qui se donne un second souffle en cette fin de saison. Déjà en pole à Barber et sur le Texas Motor Speedway, Will Power est devenu une bonne référence sur ovale en 2014 et compte bien bouclé les 250 tours de l’épreuve du Wisconsin en restant devant ses petits camarades.

Il a signé la 35ème pole position de sa carrière en IndyCar Series en bouclant ses deux tours lancés à la vitesse moyenne de 169,262 Mph soit 43,1757 secondes. Tony Kanaan échoue à la deuxième place et s’élancera aux côtés de Power sur le restart en double file. Juan Pablo Montoya est resté dans le top-10 toute la journée et se classe finalement en troisième position. Ryan Briscoe et Joseph Newgarden complètent le top-5 de la séance de qualification.

La déception est de mise dans les rangs de l’écurie dirigée par Michael Andretti. En effet, James Hinchcliffe n’a pas réussi à concrétiser ses belles performances du Samedi et devra se contenter de la 13ème place sur la grille de départ. Ryan Hunter-Reay, lui, est passé totalement au travers de sa qualification en ne signant que le 19ème meilleur chrono. Au final, le meilleur pilote de l’équipe s’appelle Marco Andretti, il s’est qualifié dans le topè-10 de justesse avec le 9ème temps.

Les Français ont du mal ce week-end et partiront de l’arrière du peloton avec le 16ème temps pour Simon Pagenaud et le 18ème chrono pour Sébastien Bourdais. Les jeux sont ouverts pour l’épreuve du jour car aucun pilote ne semble beaucoup plus fort qu’un autre. Attention toutefois à ne pas se faire mettre à un tour trop rapidement sur le petit ovale du Wisconsin, où le trafic va jouer un rôle important dans l’attribution du trophée.

elit. quis, vulputate, sed Aenean amet, tempus