Mark Martin, la meilleure recrue de la Roush Fenway Racing

À la fin du mois de juillet, la Roush Fenway Racing a annoncé le retour de Mark Martin en son sein afin d’aider les jeunes pilotes à progresser. Trois semaines seulement après sa prise de fonction les résultats sont là, c’est en tout cas ce qu’estiment les jeunes pilotes de la Roush Fenway Racing, comme Chris Buescher, dernier vainqueur en date en NASCAR Nationwide Series.

Depuis son retour à la Roush Fenway Racing, Mark Martin travaille essentiellement avec Trevor Bayne, Chris Buescher et Ryan Reed, le trio de pilotes de la Roush Fenway Racing en NASCAR Nationwide Series. Une situation bénéfique pour les jeunes pilotes de l’équipe qui profitent ainsi des conseils de leur expérimenté aîné.

En fait, après chaque course, Mark Martin assiste au débriefing des trois structures de Nationwide à l’atelier de Concord en Caroline du Nord. Ce débriefing se fait en présence des pilotes, mais aussi des membres d’équipe et des responsables de la Roush Fenway Racing.




Mark Martin a alors un rôle d’analyste où il indique à chacun tout ce qui a été fait correctement, mais aussi et surtout les points à améliorer, voire à perfectionner. Vainqueur la semaine dernière à Mid-Ohio de sa toute première course en Nationwide, Chris Buescher juge l’apport de Mark Martin comme quelque chose “d’important pour l’équipe de par son talent et son expérience de plus de 30 ans dans ce sport.”

“Cela nous aide à aller de l’avant, surtout les rookies comme Ryan (Reed) et moi”, poursuit Chris Buescher. “Bien souvent nous nous rendons sur des pistes pour la première fois de notre carrière et même si j’ai deux courses à mon actif sur une piste, Mark nous aide beaucoup sur et en dehors du circuit.”

Vainqueur des Daytona 500 en 2011, Trevor Bayne, n’est plus considéré comme un rookie, notamment en Nationwide où il compte deux victoires dans sa carrière, mais il écoute avec attention les conseils et remarques prodigués par Mark Martin.

“Tout le monde dans l’équipe est impliqué dans ces réunions, mais il donne son avis et son approche sur tout ce que nous faisons”, affirme Trevor Bayne. “De mon point de vue il est un énorme atout d’autant que je me prépare à courir à temps complet en Sprint Cup. J’ai vraiment l’intention d’apprendre de lui et je suis impatient de le retrouver à l’atelier.”

Alors qu’il semble avoir remis l’équipe de Nationwide sur le droit chemin en seulement trois semaines, Mark Martin a aussi la lourde tâche de redresser la barre avec les structures de Sprint Cup. Si Greg Biffle se défend avec sa onzième place au classement, Mark Martin ne risque pas de donner des conseils à Carl Edwards qui va partir à la Joe Gibbs Racing à l’issue de la saison.

Reste alors le cas Ricky Stenhouse Jr.. Le double champion Nationwide est à la peine en Sprint Cup avec une vingt-septième place au classement général, loin très loin des attentes.

velit, dictum ut at id consectetur