Denny Hamlin mécontent après Kevin Harvick

À Bristol il faut savoir rester calme et éviter les problèmes pour avoir une chance de gagner. Deux choses que n’a pas su faire Denny Hamlin à l’occasion de la vingt-quatrième épreuve de la saison régulière des NASCAR Sprint Cup Series. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a terminé sa course dans le mur avant de lancer son système HANS sur la voiture de Kevin Harvick.

Au 162ème des 500 tours de la course Denny Hamlin mène l’épreuve nocturne de Bristol en NASCAR Sprint Cup Series, mais Kevin Harvick qui le suit le percute et envoie le pilote de la Toyota Camry n°11 dans le muret intérieur. En remontant Denny Hamlin se fait percuter par Dale Earnhardt Jr., ce qui contraint les deux pilotes à l’abandon. Fautif sur cette action, Kevin Harvick peut continuer la course qu’il terminera à la onzième place suite à un excès de vitesse dans les stands en fin d’épreuve.

Énervé de s’être fait sortir par Kevin Harvick, Denny Hamlin est encadré par les responsables du circuit à la descente de sa voiture comme l’exige désormais le protocole, mais il parvient à lancer son système HANS sur la voiture de Kevin Harvick.




Ce n’est pas la première fois que Kevin Harvick et Denny Hamlin ont un contentieux à Bristol, puisque l’an dernier le ton était déjà monté à l’occasion de cette course lors d’un incident en piste. Pour montrer son mécontentement Kevin Harvick s’était alors garé sur l’emplacement de Denny Hamlin avant de s’en faire chasser par le pilote de la Joe Gibbs Racing.

“L’an dernier il n’avait pas fait attention et il ne savait pas que j’avais une crevaison. L’an dernier il pensait qu’il savait tout”, déclare Denny Hamlin à la sortie du centre médical. “J’espère que j’aurai la voiture pour lui rendre la faveur. Nous n’étions pas à la mi-course, nous nous battions pour la tête. C’est clairement une erreur d’appréciation. Il est un bon pilote. Il mérite mieux, mais il fait une erreur.”

Immédiatement Kevin Harvick s’est excusé par radio en indiquant que l’action n’était pas volontaire. Après la course, le pilote de la Stewart-Haas Racing a réitéré ses propos devant les journalistes avant de s’excuser à nouveau sur son compte Twitter.

“Beaucoup d’erreurs de pilote ce soir. Désolé pour mon équipe de cette pénalité pour excès de vitesse qui a ruiné notre course et pour Denny Hamlin d’avoir ruiné la sienne”, peut-on ainsi lire sur le réseau social.




dictum fringilla ut neque. dapibus ipsum nec pulvinar Donec et,