Ryan Blaney d’un souffle !

Il fallait du cran, beaucoup de cran en cette fin de course de NASCAR Camping World Truck Series sur le Canadian Tire Motorsports Park de Mosport. À ce petit jeu c’est Ryan Blaney qui s’est montré le plus malin face à German Quiroga qui a entrevu la victoire, sa première en carrière, le temps d’un virage, le dernier de la course.

Pour remporter une course, il faut parfois accepter de ne pas mener les deux derniers virages de la course, pour dépasser son adversaire dans les tous derniers mètres des Chevrolet Silverado 250 disputés sur le Canadian Tire Motorsports Park à Bowmanville, Ontario, Canada.

Chad Kendrick, le chef d’équipe de Ryan Blaney a décidé avant le départ de la course de ne faire qu’un seul passage par la voie des stands durant la course longue de 64 tours. Quatorzième sur la grille de départ, le mot d’ordre était d’économiser du carburant lors des tours de formation afin d’aller le plus loin possible dans le premier relai.




Dans cette optique, Ryan Blaney récupère la tête de la course pour la première fois au tour 17, alors que les leaders se sont arrêtés les uns après les autres à partir du huitième tour. Le pilote de la Brad Keselowski Racing repasse par la voie des stands au trentième tour et cède les commandes à German Quiroga.

Le pilote du Ford n°29 sait qu’il n’a plus à revenir dans les stands, mais qu’en cas de green-white-checkered flag en fin de course, cela sera compliqué de rallier l’arrivée. Cependant, deux neutralisations aux tours n°46 et n°53 pour des trucks au ralenti sur la piste permettent à Blaney d’économiser.

C’est d’abord John-Hunter Nemechek force les officiels à brandir le drapeau jaune une première fois puisqu’il a des problèmes électriques, alors que la seconde neutralisation de l’épreuve est consécutive à un accident entre Cole Custer et Alex Tagliani. Le Québécois, auteur de la pole position a percuté son adversaire lors de la relance et s’est retrouvé arrêté sur la piste. Malgré de nombreux passages par la voie des stands, il n’a plus été en mesure de jouer la gagne.

Devant Ryan Blaney résiste à German Quiroga, mais les deux hommes s’échappent du reste du peloton lors de la dernière relance à huit tours du drapeau à damier et peuvent se disputer la victoire. Ryan Blaney devient ainsi le huitième vainqueur différent cette saison en quatorze courses disputées.

“J’ai fait de mon mieux. Il était sur ma gauche dans la ligne droite arrière et j’étais très survireur, alors j’ai tenté de croisé”, commente le vainqueur de la course pour 49 millièmes de seconde. “C’était beaucoup de plaisir. J’espère que les fans ont apprécié. C’est vraiment super de venir ici.”

Derrière Ryan Blaney et German Quiroga, on retrouve Erik Jones, Gray Gaulding et Andrew Ranger pour le top-5. Matt Crafton, Brennan Newberry, Johnny Sauter, Cole Custer et Timothy Peters sont dans les dix premiers.

Au classement général Johnny Sauter ne compte plus que sept points d’avance sur Matt Crafton, alors que Ryan Blaney remonte à la troisième place à treize longueurs. Derrière le trou est fait puisque Darrell Wallace Jr. pointe à 38 points, alors que German Quiroga accuse un débours de 48 unités. Absent ce week-end suite aux problèmes de la Turner Scott Motorsports, Ron Hornaday Jr. est le grand perdant et chute à la sixième place.

elit. ipsum neque. at justo risus. non in elit. Donec