Brad Keselowski était seul au monde !

Alors que tout le monde s’en faisait une montagne, la dernière course de la saison régulière en NASCAR Sprint Cup Series a finalement accouché d’une souris. Leader de 383 des 400 tours, Brad Keselowski s’est imposé devant Jeff Gordon. Dans la lutte pour la qualification aux playoffs rien n’a changé, Ryan Newman et Greg Biffle font partie des seize qualifiés.

Ce soir le Richmond International Raceway était le lieu de la dernière chance pour intégrer les playoffs. Si 19 pilotes étaient encore éligibles pour faire le Chase, la situation s’est très vite transformée en un duel entre Greg Biffle et Clint Bowyer pour savoir lequel des deux allait décrocher le dernier billet disponible.

Clint Bowyer a eu beau tout tenter, il n’a jamais été en mesure d’aller chercher le pilote du Team Penske. Malgré une mauvaise course et une dix-neuvième place à l’arrivée, à deux tours du vainqueur du soir, Greg Biffle décroche sa qualification avec sept points d’avance sur Clint Bowyer.




Devant, Brad Keselowski a laissé dix-sept tours à ses adversaires, enfin à Kevin Harvick qui est le seul autre pilote à avoir mené lors de cette finale de la saison régulière. Grâce à cette victoire, sa quatrième de la saison, Brad Keselowski débute le Chase en tête, alors que Jeff Gordon remporte pour la troisième fois de sa carrière le titre très honorifique de champion de la saison régulière.

“Quelle nuit ! Notre voiture volait sur la piste”, commente Brad Keselowski à la descente de sa voiture. “Nous avons la première place pour débuter le Chase et c’est la quatre-centième victoire pour Roger Penske, quelle nuit !”

Derrière Brad Keselowski, Jeff Gordon et Clint Bowyer, on retrouve Jamie McMurray et Kevin Harvick pour le top-5, alors que Joey Logano, Kurt Busch, Jimmie Johnson, Ryan Newman et Aric Almirola complètent le top-10.

À noter qu’à l’issue de la course le sextuple champion NASCAR est sorti de sa voiture par ses propres moyens, mais il a été transporté d’urgence au centre médical du circuit allongé sur une voiture de golf, car il ne se sentait pas bien, déshydraté qu’il était par l’effort fourni tout au long de cette épreuve qui n’a été ralentie qu’à quatre reprises.

Si la première neutralisation est imposée par la NASCAR au cinquantième tour, à cause de la pluie qui est tombée sur la piste la nuit dernière, les deux neutralisations suivantes sont dues à des débris.

C’est la quatrième neutralisation de la course qui a fait le plus parlée, puisqu’un spectateur a réussi à s’asseoir tout en haut du grillage du virage n°4 ce qui causait un gros problème de sécurité.

Brad Keselowski débute les playoffs en tête avec 2012 points, trois unités de mieux que Jeff Gordon, Dale Earnhardt Jr., Joey Logano et Jimmie Johnson. Kevin Harvick et Carl Edwards ont 2006 points à leur actif, alors que Kasey Kahne, Kyle Busch, Denny Hamlin, Kurt Busch, Aric Almirola et AJ Allmendinger ont 2003 points. Quant à Matt Kenseth, Ryan Newman et Greg Biffle ils démarrent le Chase avec 2000 points.

quis in at amet, nunc massa accumsan consectetur Aenean consequat. neque. libero.