Matt Kenseth, ou la prime à la régularité

Quatorzième du classement général, Matt Kenseth participe au Chase des NASCAR Sprint Cup Series pour la dixième fois de sa carrière. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a terminé la saison régulière aux portes du top-5, mais sans la moindre victoire. Un impair qu’il tentera de gommer dès Chicago ce qui lui permettrait d’assurer sa qualification pour le deuxième tour des playoffs.

Sa saison 2014 :

Il y a bien eu deux abandons, à Sonoma et Pocono, ainsi que quelques petits couacs comme à Richmond pour clôturer la saison régulière, mais Matt Kenseth a une fois encore fait parler sa régularité pour intégrer les playoffs sans la moindre victoire.

Si ses deux coéquipiers de la Joe Gibbs Racing, ont chacun une victoire, c’est bien Matt Kenseth qui a terminé la saison régulière le mieux classé des trois avec dix top-5 et seize top-10.




Lors des six courses disputées sur des ovales d’un mile et demi cette année, Matt Kenseth s’est à chaque fois classé dans le top-10 avec pour meilleur résultat une deuxième place sur le tracé d’Atlanta, comme si le manque de puissance moteur dont se plaignent ses coéquipiers, notamment Denny Hamlin, ne semble pas frapper la Toyota n°20.

Ses précédents Chase :

Matt Kenseth n’a manqué à l’appel des playoffs qu’en 2009, sinon il a terminé à huit reprises dans le top-10 au championnat dont deux fois vice-champion en 2006 et 2013, à chaque fois battu par Jimmie Johnson.

L’an dernier il a ouvert les playoffs par deux victoires pour un total de six top-5 et sept top-10, son meilleur Chase avec 2005.

Sa statistique :

6 – Les victoires de Matt Kenseth en playoffs et sur des pistes différentes, à Miami en 2007, Charlotte en 2011, Talladega et le Kansas en 2012 alors qu’il a décroché le drapeau à damier à Chicago et Loudon l’an dernier.

Sa déclaration :

“Je me sens bien. J’ai énormément de confiance en cette équipe. Ils ont été très bons lors des arrêts aux stands. Je pense que Jason a fait du bon travail cette année, notre préparation a été bonne, l’exécution très bonne. Ce n’est un secret pour personne, il nous manque un peu de vitesse, contrairement à l’an dernier.”

elit. dapibus nec nunc non ut adipiscing dolor.