Aric Almirola découvre le Chase

Douzième du classement général, Aric Almiolra participe au Chase des NASCAR Sprint Cup Series pour la première fois de sa carrière. Le pilote de la Richard Petty Motorsports a terminé la saison régulière en vingt-deuxième position, mais sa victoire acquise lors de l’épreuve de Daytona lui a permis d’intégrer le Chase pour la toute première fois.

Sa saison 2014 :

Vainqueur à Daytona au mois de juillet dernier, Aric Almirola a gagné le droit de participer aux playoffs, tout comme son équipe la Richard Petty Motorsports. S’il est le pilote que l’on a le moins vu en tête durant la saison régulière, il est aussi celui qui a le moins de top-5 avec deux, autant que Ryan Newman et AJ Allmendinger. En revanche, il compte six top-10, dont deux lors des deux pour terminer la saison régulière.

Le pilote de la Richard Petty Motorsports a aussi connu cinq abandons, à chaque fois pour accident, c’était à Daytona en ouverture de saison, à Fontana, au Kentuckty, à Pocono et enfin Bristol.




Ses précédents Chase :

Aric Almirola n’a participé à aucun Chase et compte pour meilleur classement une dix-huitième place l’an dernier. Il fera donc mieux cette année quelles que soient ses performances. Parmi les pistes présentes en playoffs il compte une quatrième place à Homestead-Miami en 2010 et à Martinsville en 2012. Cette même année il s’était classé septième à Miami alors que l’an dernier il a pris la dixième place au Kansas.

Sa statistique :

21 – Le nombre de tours menés par Aric Almirola lors de la saison régulière, plus petit nombre parmi les Chasers et l’un des trois seuls à moins de cent tours menés, les deux autres pilotes se nommant Ryan Newman (24) et AJ Allmendinger (68).

Sa déclaration :

“C’est vraiment spécial. Nous avons eu une possibilité de le faire et nous sommes heureux. Mais nous ne voulons pas seulement être heureux d’être dans le Chase. Nous voulons être dans le jeu lors des dix prochaines semaines. Nous ne devrons pas avoir de défaut. Nous savons que pour les dix prochaines semaines nous avons une chance. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup de pression. Je pense que nous ne sommes que des outsiders.”

Praesent velit, dolor. risus Curabitur dolor Aliquam Praesent odio