Kevin Harvick pour vaincre le signe indien ?

Sixième du classement général, Kevin Harvick participe au Chase des NASCAR Sprint Cup Series pour la huitième fois de sa carrière. Le pilote de la Stewart-Haas Racing trois fois troisième ces quatre dernières années. Avec deux victoires cette année et une voiture parmi les plus performantes du plateau, Kevin Harvick pourrait bien jouer le titre, si toute fois son équipe parvient à régler les problèmes dans les stands.

Sa saison 2014 :

Deux victoires pour Kevin Harvick, seulement serait-on tenter d’ajouter, car le pilote de la Chevrolet n°4 a toujours fait partie des plus performants et ce quel que soit le type de piste sur lequel la NASCAR Sprint Cup s’est produit.

Cependant, le pilote de la Stewart-Haas Racing a connu quelques soucis dans les stands avec des arrêts bien souvent trop longs qui lui ont valu de perdre des places acquises sur la piste. C’est là le plus gros chantier de l’équipe n°4 en vue des playoffs.




Victorieux à Phoenix puis à Darlington, Kevin Harvick compte également cinq places au Kansas, à Charlotte, au Michigan à deux reprises ainsi qu’à Pocono.

Ses précédents Chase :

Sept participations lors des huit dernières saisons, Kevin Harvick n’a manqué l’appel qu’en 2009. Dixième en 2007 et huitième en 2012 constituent ses deux plus mauvaises performances, les cinq autres fois il a terminé dans le top-4, dont trois fois dans le top-3 en 2010, 2011 et 2013.

L’an dernier il s’est imposé à deux reprises, au Kansas puis à Phoenix pour un total de trois top-5 et huit top-10. En 2006, pour sa première participation, il avait déjà remporté deux courses, c’était à Loudon et Phoenix. L’ovale d’un mile de l’Arizona est clairement la piste préférée du nouveau pensionnaire de la Stewart-Haas Racing, puisqu’il y s’est également imposé en 2012, ce qui représente trois de ses cinq victoires en playoffs.

Sa statistique :

1 186 – Le nombre de tours menés par Kevin Harvick cette année. C’est la toute première fois qu’il dépasse les 1 000 tours menés en une saison, son précédent record datait de 2008 avec 895 boucles parcourues en tête. Pendant les playoffs s’il mène 99 tours, il aura terminé autant de tours en tête que lors des quatre saisons précédentes cumulées.

Sa déclaration :

“Je pense que nous avons les voitures pour le faire. Nous quelques petites choses à régler, notamment dans les stands, car les arrêts ne sont pas bons à cette période de l’année. Je ne sais pas quels sont nos plans pour les dix prochaines semaines, mais nos voitures rapides et tout le monde fait du bon travail pour apporter des voitures rapides sur les tracés. Si toutes les pièces s’assemblent, j’ai le sentiment que nous avons les moyens de remporter le titre et je sais ce que les gars font dans les stands, mais nous devons être plus constants pour que cela réussisse.”

porta. felis efficitur. Phasellus id libero fringilla