Kyle Busch ce sera tout ou rien

Huitième du classement général, Kyle Busch participe au Chase des NASCAR Sprint Cup Series pour la septième fois de sa carrière. Le pilote de la Joe Gibbs Racing s’est qualifié grâce à une victoire acquise en début de saison à Fontana. Cependant, il n’a cessé de perdre des places au classement général pour clore la saison régulière en dix-septième position.

Sa saison 2014 :

Victorieux à Fontana pour la cinquième épreuve de la saison Kyle Busch a connu un début de saison régulière intéressant avec trois top-5 et six top-10, mais surtout une seule arrivée au-delà de la vingtième place. Puis, comme souvent, la machine s’est enragée avec quatre abandons dans la seconde partie pour trois top-10, des deuxièmes places.

Kyle Busch est-il capable d’inverser la tendance et de se battre jusqu’au bout, comme il l’a démontré l’an dernier ? Le pilote de la Toyota n°18 semble éteint et l’ambiance dans son équipe n’est pas excellente, comme en témoignent ses différentes prises de bec avec son chef d’équipe Dave Rogers.




Ses précédents Chase :

Kyle Busch a souvent soufflé le chaud et le froid lors des playoffs. Cinquième en 2007, puis quatrième l’an dernier pour son meilleur résultat en carrière. Mais à côté de cela c’est aussi deux fois la dernière place, dixième en 2006, puis douzième en 2011, avec une course de moins puisqu’il a été exclu par les officiels pour la course du Texas après un accident en Truck deux jours plus tôt.

Autre statistique qui ne joue pas en faveur de Kyle Busch, il n’a jamais remporté de course en playoffs lors de ses six premières participations.

Sa statistique :

6 – Le nombre d’abandons de Kyle Busch dans le Chase en six participations, un par saison. C’est à Dover qu’il a connu le plus de retraits avec deux abandons un en 2006, puis un autre deux saisons plus tard.

Sa déclaration :

“Je n’ai aucune idée, il faut se battre chaque semaine et voir ce que nous pourrons obtenir et essayer de travailler fort. Je sais qu’il y a plein de bonnes possibilités pour cette équipe et il faudra en sortir quatre pour passer dans le deuxième round qui sera très dur avec le Kansas et Talladega.”

consequat. leo. adipiscing dolor ultricies tempus commodo dolor.