2014, l’année du Drive for Five de Jeff Gordon ?

Deuxième du classement général, Jeff Gordon participe au Chase des NASCAR Sprint Cup Series pour la dixième fois de sa carrière. Le pilote de la Hendrick Motorsports quadruple champion NASCAR Winston Cup Series comme il se plaît à le rappeler tentera de décrocher son cinquième titre dans la division reine, son premier depuis treize ans.

Sa saison 2014 :

En vingt-six courses cette année Jeff Gordon a remporté autant de courses (trois, au Kansas, à Indianapolis et au Michigan – ndlr), que les deux saisons précédentes réunies. S’il n’a pas connu le moindre abandon cette année, il a connu plusieurs contre-performances à Talladega notamment, où il a été impliqué dans un accident, ainsi qu’à Watkins Glen suite à un problème mécanique, il s’est classé trente-neuvième et trente-quatrième ses deux plus mauvais résultats de la saison.

Toute la saison, la Chevrolet n°24 a joué les premiers rôles. Outre ses trois victoires et ses deux poles (Watkins Glen et Michigan – ndlr), il a enregistré quatre deuxièmes places dont trois d’entre-elles sont intervenues suite à une victoire d’un pilote du Team Penske, Joey Logano au Texas et à Richmond, ainsi que Brad Keselowski lors de la seconde venue à Richmond.




Plus impliqué dans la préparation de ses courses que ces années précédentes, Jeff Gordon a semble-t-il trouvé la bonne carburation pour jouer les premiers rôles tout au long de la saison.

Ses précédents Chase :

Jeff Gordon a été de tous les playoffs à l’exception de l’édition 2005. Quatre fois victorieux durant les playoffs (Talladega et Charlotte en 2007, Homestead en 2012 et Martinsville l’an dernier – ndlr.), Jeff Gordon a terminé vice-champion en 2007 derrière Jimmie Johnson et troisième tant en 2004 (Derrière Kurt Busch et Jimmie Johnson – ndlr) qu’en 2009 (Derrière Jimmie Johnson et Mark Martin – ndlr) complétant ainsi le triplé de la Hendrick Motorsports au championnat.

Sa statistique :

1 – Le pilote de la Chevrolet n°24 a terminé premier du classement général de la saison régulière, mais aussi au nombre de top-10 (17), de place moyenne (10,00), de courses terminées dans le tour du leader (23) et complétées (26) et de driver rating (109,1).

Sa déclaration :

“Je suis très confiant, car nous avons beacuoup de bonnes voitures. Je suis très fier d’Alan (Gustafson), tous nos ingénieurs et tous ceux qui travaillent dans cette équipe. Cette équipe est en feu et nous sommes impatients de débuter.”

Sed libero. odio mi, libero Donec ut dolor. justo consectetur dolor