Quatrième victoire de la saison pour Kevin Harvick

Alors que Kyle Busch avait la voiture dominante en cette vingt-sixième épreuve de la saison des NASCAR Nationwide Series, c’est Kevin Harvick qui s’est imposé, apportant ainsi à la JR Motorsports sa huitième victoire en cette année 2014. Leader pendant 141 tours, Kyle Busch doit se contenter de la troisième place.

Pour la quatrième fois cette saison Kevin Harvick a terminé sur la Victory Lane, c’est aussi la seconde fois en trois semaines puisque le pilote de la JR Motorsports avait dominé le peloton lors de l’épreuve disputée sur l’Atlanta Motor Speedway.

À l’occasion des Jimmy John’s Freaky Fast 300, disputés sur le Chicagoland Speedway, Kevin Harvick était encore une fois dans la liste des favoris, mais face à Kyle Busch il n’a jamais été en mesure de porter une attaque décisive, alors il s’en est remis à la stratégie pour décrocher sa quatrième victoire de la saison, sa troisième sur le Chicagoland Speedway.




Au tour 153 le drapeau jaune est sorti pour la cinquième fois de la soirée suite à la casse du moteur de Jeremy Clements. Kyle Busch est leader devant Kevin Harvick, mais alors qu’ils se dirigent vers la voie des stands, certains pilotes dont Chris Buescher et Aric Almirola choisissent de rester sur la piste.

Du côté de Kevin Harvick on choisi deux pneumatiques neufs, contre quatre pour Kyle Busch. Le pilote de la JR Motorsports ressort parmi les premiers alors que Kyle Busch est englué dans le trafic.

Suite à la relance, il faut deux tours à Kevin Harvick pour reprendre les commandes, alors que dans le même temps, Kyle Busch se lance dans une folle, mais vaine remontée, puisque sous le drapeau à damier c’est Kevin Harvick qui s’impose 2,108 secondes devant Kyle Larson qui a pu contenir les assauts de Kyle Busch dans les dix derniers tours.

Ryan Blaney termine à la quatrième place devant Trevor Bayne qui est le meilleur des réguliers de la Nationwide sur cette course. Elliott Sadler, Ty Dillon, Regan Smith, Brian Scott et Chase Elliott complètent le top-10 de la course, ce qui fait que le statu quo persiste au championnat, le rookie Chase Elliott reste en tête avec dix-huit points d’avance sur son coéquipier Regan Smith.

Parti de la pole position Brian Scott a mené les cinq premiers tours avant que le show Kyle Busch se mette en marche. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a mené 141 des 149 tours suivants.

felis non Praesent ipsum Praesent commodo eleifend libero