Aric Almirola visait le top-10

En position de décrocher un top-10 dans la première manche du Chase des NASCAR Sprint Cup Series version 2014, Aric Almirola a connu une grosse désillusion lorsque son moteur est parti en fumée au 230ème des 267 tours que comptait les MyAFibStory.com 400 disputés sur le Chicagoland Speedway.

Qualifié pour les playoffs grâce à sa victoire obtenue à Daytona en juillet dernier, Aric Almirola compte bien défendre jusqu’au bout. Le pilote de la Richard Petty Motorsports, pratiquement relégué à un tour à l’amorce du centième tour a pu revenir dans la course avec de bons ajustements, si bien qu’il est aux portes du top-10 à la mi-course.

Sixième à une quarantaine de tours de la fin de la course, le rêve d’Aric Almirola a brutalement pris fin au tour 230 lorsque le moteur est parti en fumée.




“Le moteur est parti”, a déclaré Aric Almirola. Je titre mon chef d’équipe à Trent Owens et toute les gars de l’équipe. Notre Ford Fusion était vraiment rapide, mais ce n’était pas notre journée. Doug (Yates) construit des moteurs incroyables chaque semaines. Nous avons rarement des problèmes.”

Du fait de cet abandon, Aric Almirola tombe à la seizième place du classement général à cinquante-deux points du leader Brad Keselowski et à vingt-trois points de la douzième et dernière place qualificative en vue du deuxième tour des playoffs, le Contender Round.

“Il n’y a eu aucune indication que cela allait arriver”, ajoute Aric Almirola. “Trent Owens a fait beaucoup de bons ajustements lors des arrêts. Nous travaillons vraiment très bien. Une chose que j’apprécie à propos de Trent est qu’il se met immédiatement à travailler pour trouver les bons ajustements lorsque je commence à me plaindre de la voiture en milieu de run.”

id tempus Donec ipsum dictum ut Praesent odio quis quis, facilisis commodo