Kyle Larson a la victoire en ligne de mire

Deuxième de l’épreuve de Fontana en mars dernier, Kyle Larson continue son apprentissage en NASCAR Sprint Cup Series. Le jeune pilote de la Chip Ganassi Racing a joué la gagne lors de la vingt-septième épreuve de la saison disputée sur le Chicagoland Speedway. Cependant, il a dû s’incliner face à Brad Keselowski et Jeff Gordon, mais a acquis le respect de tous.

Contraint de partir de l’arrière du peloton suite au changement de voiture effectué après un accident lors des essais, Kyle Larson s’est tout de suite retrouvé dans le bon rythme et a remonté le peloton jusqu’à se retrouver à jouer la victoire face à Jeff Gordon, Brad Keselowski et Kevin Harvick.

“Je savais dès le baissé du drapeau à damier nous étions bons”, déclare Kyle Larson à l’issue de la première course des playoffs. “Une fois que j’ai trouvé la ligne extérieure, nous étions très rapides. Nous avons eu une sacrée course. J’étais très bon sur les longs runs.”




Rapide sur la piste et efficace dans les stands, voilà comment résumer la course de la Chevrolet n°42. Chris Heroy, le chef d’équipe de Kyle Larson a choisi de ne changer que deux pneumatiques lors du deuxième arrêt de la course, au tour 68, afin de gagner des positions sur la piste. Un choix qui s’est avéré payant.

Cependant, c’est surtout en fin de course que Kyle Larson a sorti le grand jeu en se battant contre Kevin Harvick, Jeff Gordon et Brad Keselowski pour la place de leader.

“Jeff et moi nous sommes bien battus lors du dernier restart”, a ajouté Kyle Larson. “J’ai touché le mur et cela lui a permis de me passer. J’ai résisté pour la troisième place.”

Impressionné par la fin de course de Kyle Larson, le quadruple champion NASCAR, Jeff Gordon, est venu le félicité à l’issue de la course.

“Il était assez fier de moi”, ajoute Kyle Larson à propos de la discussion qu’il a eue avec Jeff Gordon à l’issue de la course. “Je suis sûr qu’il y a certaines choses que je pouvais faire différemment sur la relance, m’a-t-il dit. Je le saurai pour la prochaine fois.”

Une victoire de Kyle Larson d’ici la fin de saison n’a rien d’utopique, reste à voir quand le pilote de la Chip Ganassi Racing parviendra à canaliser sa fougue et éviter les petites erreurs comme celles de dimanche qui lui ont coûté au moins une place dans les derniers tours de la course.

Curabitur consequat. elit. nunc mattis ut ut Donec