Loudon, le cauchemar de la Joe Gibbs Racing

Il y a parfois des courses que l’on voudrait oublier, Loudon est de celles-ci pour la Joe Gibbs Racing. En effet, ses trois pilotes engagés en NASCAR Sprint Cup Series ont été impliqués dans au moins un problème en piste. Des soucis de ravitaillement dans les stands aux accidents en piste, l’équipe de Joe Gibbs a tout connu dans le New Hampshire.

En début de course Denny Hamlin a fait partie des pilotes qui n’ont pris que deux pneumatiques lors de la première neutralisation, mais le préposé au ravitaillement en carburant a été dans l’incapacité de mettre le carburant nécessaire, la faute à un problème d’écoulement dans le réservoir ce qui a contraint le pilote de la Toyota n°11 à repasser par les stands plus tôt que ses adversaires au tour 96 sous drapeau vert.

La deuxième neutralisation est intervenue moins de dix tours après l’arrêt de Denny Hamlin qui était au-delà du tours à cet instant. Le problème de ravitaillement persistant, le pilote de la Joe Gibbs Racing a dû repasser par la voie des stands pour changer la pièce défectueuse (voir la photo ci-dessous.), résultat ce sont trois tours supplémentaires de perdus ce qui porte à quatre le nombre de tours de retard après 105 tours sur les 300 initialement prévus.




Cependant, les ennuis ne vont pas s’arrêter là pour Denny Hamlin qui sera impliqué dans l’accident du tour 180 au même titre que David Ragan, Martin Truex Jr. et Cole Whitt. Les dégâts sont tels que la Toyota Camry n°11 est apportée dans les garages pour de longues minutes de réparations. Denny Hamlin repart avec 38 tours de retard et plus aucune chance de peser sur la course. Il se classe trente-septième et dégringole à la treizième place du classement.

Matt Kenseth a lui aussi connu son lot de problèmes dans une course qui n’a pas manqué de neutralisation. Le pilote de la Toyota n°20 est tout d’abord impliqué dans l’accident de Kyle Busch et Kasey Kahne au tour 188, avant de voir partir Brad Keselowski en tête à queue, ce dernier s’étant appuyé sur la voiture de Matt Kenseth.

Enfin, au tour 271 Matt Kenseth et Paul Menard se touchent, résultat ils partent tous les deux en tête à queue et forcent les officiels à sortir le drapeau jaune pour la treizième fois de la course.

Vingt-et-unième de la course, Matt Kenseth occupe désormais la huitième place du classement général avec huit points d’avance sur le treizième et virtuel premier éliminé.

Troisième et dernier pilote de la Joe Gibbs Racing en NASCAR Sprint Cup Series, Kyle Busch y est lui aussi allé de ses problèmes. S’il est l’une des victimes de l’accident du tour 188, au même titre que Kasey Kahne, le plus jeune des frères Busch a dû repasser à plusieurs reprises par les stands pour faire réparer sa voiture pendant la neutralisation, mais aussi celle qui a suivi.

Malgré une voiture on ne peut plus cabossée, Kyle Busch est parvenu à sauver un top-10 avec une huitième place sous le drapeau à damier, ce qui lui permet de se replacer à la cinquième place du classement général et d’entrevoir sérieusement le deuxième tour des playoffs, puisqu’il compte 28 points d’avance sur le treizième du classement général.

Phasellus id fringilla quis eleifend sed commodo