ESM fera l’impasse sur Petit Le Mans

Fort de son podium en P2 à Austin dans la cadre du World Endurance Championship, le Extreme Speed Motorsport a choisi de ne pas disputer la manche finale du Tudor United Sports Car Championship à Petit Le Mans pour se concentrer sur la course de WEC à Shanghai.

Après avoir effectué des débuts encourageants en World Endurance Championship le week-end dernier à Austin, avec à la clé la troisième place du podium en P2 pour la HPD-ARX 03b du trio Scott Sharp, Ryan Dalziel et Ed Brown, l’équipe Extreme Speed Motorsport a décidé d’effectuer une nouvelle pige dans le championnat mondial d’endurance.

Ainsi, le ESM sera au départ des Six Heures de Shanghai, 6e manche du championnat, disputées le 2 novembre prochain, avec pas moins de deux prototypes. La structure dirigée par Scott Sharp fera donc l’impasse sur la course de Petit Le Mans, finale du TUSCC disputée le 4 octobre, afin de préparer au mieux la course de Shanghai.

Sharp, Ryan Dalziel et Ricardo Gonzalez piloteront le HPD n°30 du Extreme Speed Motorsport, alors que la n°31 sera confiée à Ed Brown, Johannes van Overbeek et David Brabham.


On rappellera que le Extreme Speed Motorsport avait décroché la première victoire d’une voiture de configuration P2 en Tudor United Sports Car Championship, en s’imposant à Laguna Seca début mai grâce à Johannes van Overbeek et Ed Brown.

« C’est une opportunité incroyable et une nouvelle étape pour ESM d’aller à Shanghai, pour courir contre les meilleures voitures P2 du monde », a déclaré Scott Sharp. « Nous accueillons avec enthousiasme David et Ricardo dans notre équipe. Tous deux ont déjà roulé à Shanghai, et nous profiterons de leur expérience là-bas pour préparer au mieux les prototypes HPD pour cette course de six heures. Nous sommes toujours en phase d’apprentissage en WEC, et nous pensons qu’aligner deux voitures en Chine nous donnera davantage de possibilités ».

massa ut ut Donec nunc id venenatis elementum