Plusieurs équipes IndyCar recherchent un nouveau pilote

L’IndyCar ayant terminé de rouler depuis fin août, les différentes équipes de la série se mettent à la recherche de nouveaux talents pour la saison 2015. Ricky Moran Jr. et Daniel Abt vont bientôt partir en test pour la Schmidt Peterson Motorsports et la Andretti Autosport. Dale Coyne Racing a fait courir Rodolpho Gonzalez cette semaine.

Les champions de l’IndyCar sont en vacances alors que certaines équipes partent à la recherche de nouveaux pilotes, susceptibles de courir dans le championnat américain de monoplace la saison prochaine. Actuellement, tout le monde attend de connaître la destination de Simon Pagenaud en 2015, ce qui débloquerait un peu plus la situation au niveau des transferts IndyCar.

Dans l’éventualité où le Français partirait de la Schmidt Peterson Motorsports, celle-ci devra trouver une alternative. C’est pour cette raison que Sam Schmidt a demandé à Ricky Moran Jr. de venir faire une séance d’essais sur le circuit routier d’Homestead-Miami. Le test aura lieu la semaine prochaine, mais aucune date précise n’a été révélée. Moran est un pilote vétéran qui a couru en Formula Atlantic au début des années 2000.

L’équipe Dale Coyne Racing a testé Rodolpho Gonzalez cette semaine sur le Barber Motorsports Park. À 28 ans, le Vénézuélien officie actuellement en tant que pilote d’essais pour l’écurie Marussia en Formule 1. En 2014, il a également roulé aux 24h du Mans en catégorie LMP2.

La Andretti Autosport qui veut passer à cinq structures en 2015 se prépare à tester Daniel Abt, un jeune talent du GP2. À 21 ans, Abt estime qu’il est temps de prendre les bonnes décisions et l’IndyCar l’intéresse. Michael Andretti amènera le jeune Allemand à Barber, dans un mois, pour étudier ses capacités au volant d’une monoplace.

“Je pourrais venir en F1 avec un bon paquet d’argent et piloter pour Catheram, mais est-ce que cela vaut vraiment le coup ? Je ne pense pas. Je suis arrivé à un stade de ma vie où je dois privilégier les options les plus intéressantes, sportivement parlant”, confesse Daniel Abt.

ipsum ipsum consequat. at odio tristique ante. porta.