Kyle Busch vainc la malédiction au Kansas

Sur une piste qu’il n’apprécie guère, Kyle Busch a trouvé les ressources pour s’imposer en NASCAR Nationwide Series à l’occasion des Kansas Lottery 300, la vingt-neuvième manche de la saison 2014 des NASCAR Nationwide Series. Le pilote de la Joe Gibbs Racing s’impose ainsi pour la deuxième fois de sa carrière sur cette piste, pour dix participations dans la deuxième division de la NASCAR.

Vainqueur en 2007 au volant d’une Chevrolet de la Hendrick Motorsports en NASCAR Nationwide Series sur le Kansas Speedway, Kyle Busch a trouvé la clé pour s’imposer sept ans plus tard, toujours dans la deuxième division NASCAR, cette fois-ci pour le compte de la Joe Gibbs Racing.

“Whoo! Nous avons gagné au Kansas”, s’est écrié Kyle Busch dans sa radio après avoir franchi la ligne d’arrivée.




Il a fallu 19 tours à Kyle Busch pour prendre définitivement l’avantage sur Kevin Harvick après le restart survenu au tour 161. Une fois le dépassement effectué, le pilote de la Toyota Camry n°54 n’a plus été inquiété et s’en est allé cueillir sa sixième victoire de la saison sa 69ème en carrière dans la deuxième division NASCAR.

S’il s’est imposé en Nationwide, Kyle Busch pense déjà à la course de Sprint Cup, la première des trois comptant pour le Contender Round, le deuxième tour des playoffs. S’il n’a jamais signé le moindre top-5 en Sprint Cup sur ce tracé, il s’élancera septième ce dimanche.

Kevin Harvick s’est retrouvé en position de gagner la course grâce à une stratégie décalée de son chef d’équipe Ernie Cope, une stratégie qui aurait pu s’avérer payante, si le drapeau jaune n’avait pas fait son apparition à l’entame du dernier quart de l’épreuve alors qu’il était le seul pilote dans le tour, car il n’avait pas encore effectué un passage par les stands qui devait être son dernier alors que tous ses adversaires jouait une course à la consommation pour ne pas replonger dans la voie des stands.

“Ils nous ont donné une bonne stratégie, mais le 54 était plus fort au fur et à mesure que le run avançait”, commente Kevin Harvick qui rapporte une deuxième place à la JR Motorsports. “Nous pouvions lui résister en début de run, mais à la fin sa voiture maintenait de la vitesse, pas la nôtre.”

La course a tourné au calvaire pour Regan Smith qui est parti de l’arrière du peloton avec sa voiture de réserve suite à un accident lors des qualifications, avant de connaître un bris mécanique en fin d’épreuve, ce qui lui a fait perdre sept tours. Classé vingt-deuxième sous le drapeau à damier, il perd douze points supplémentaires face à Chase Elliott qui se classe finalement dixième. L’écart entre les deux coéquipiers de la JR Motorsports est désormais de 38 points à l’avantage du rookie de la Chevrolet Camaro n°9.

accumsan nec mattis ut Phasellus libero felis ut lectus nunc