Steve Letarte tourné vers l’avenir

La contre-performance subie par Dale Earnhardt Jr. au Kansas n’a pas affecté ses chances de décrocher son premier titre de champion en NASCAR Sprint Cup Series du fait du nouveau règlement des playoffs. Une chance que son chef d’équipe, Steve Letarte, compte bien exploiter lors des deux prochaines courses avant de se qualifier pour le troisième tour du Chase.

En modifiant drastiquement son format des playoffs, puisque quatre pilotes sont désormais éliminés après trois courses, les quatre moins bien classés sans victoire, la NASCAR offre désormais des jokers aux pilotes jouant le titre, à condition de gagner l’une des trois courses ou alors de faire des résultats très solides.

“La chose que les fans ne comprennent pas, est que nous aurions été éliminés du Chase l’an dernier”, a ainsi déclaré Steve Letarte, le chef d’équipe de Dale Earnhardt Jr.. “Vous ne pouviez pas revenir d’une quarantième place pour vous battre pour le championnat.”




Ce format de dix courses consécutives où le moindre faux-pas se payait cash a été aboli par la NASCAR en début de saison afin d’être remplacé par trois tours de trois courses chacun puis une finale à Miami. S’il y a seize pilotes éligibles pour le titre, ils sont éliminés par quatre à l’issue de chaque tour, afin d’avoir une finale regroupant quatre pilotes.

“La seule différence maintenant est que nous saurons dans deux semaines si notre saison est terminée ou non”, ajoute Steve Letarte dans l’émission The Morning Drive de la chaîne SiriusXM NASCAR Radio. “La différence est que nous avons une possibilité de gagner. La différence est que si d’autres pilotes ont des difficultés dans les deux prochaines courses nous ne sommes pas obligés de terminer premier.”

Dix-neuvième en mai dernier lors des Coca-Cola 600 disputés sur le Charlotte Motor Speedway, Dale Earnhardt Jr. n’y possède pas les meilleures statistiques, puisque sa place moyenne à l’arrivée est de 21,6 lors des dix dernières courses de championnat disputées sur cet ovale d’un mile et demi de la Caroline du Nord.

Après Charlotte, la première division de la NASCAR se rendra sur le Talladega Superspeedway pour la quatrième et dernière épreuve de la saison à se disputer avec les plaques de restriction. Un genre de course que Dale Earnhardt Jr. affectionne tout particulièrement. Il compte cinq victoires dans l’Alabama, la dernière datant de 2004. Cette année il s’est notamment illustré à Daytona, l’autre piste utilisant les plaques de restriction, en remportant les Daytona 500 pour la seconde fois de sa carrière, dix après son premier succès.

“Nous avons gagné des courses cette année, nous avons fait les playoffs et les playoffs n’ont pas fonctionné de la façon dont on espérait, c’est un fait”, conclut celui qui officie comme chef d’équipe pour la dernière saison de sa carrière, puisqu’il sera consultant pour le groupe NBC à partir de la saison prochaine. “Il n’y a rien que nous puissions faire à propos de cela [la contre-performance du Kansas] excepté disputer la prochaine et essayer de la gagner.”

commodo venenatis, quis leo. Donec id, mattis Aliquam