Les scenarii de qualification à Talladega

Pour la dernière course du deuxième tour des playoffs, dix pilotes peuvent encore se qualifier pour le troisième tour du Chase, l’Eliminator Round. Pour se faire, tous ne sont pas contraints au même résultat lors de la trente-deuxième course de la saison des NASCAR Sprint Cup Series. Petit tour d’horizon des possibilités.

Joey Logano et Kevin Harvick sont qualifiés pour le prochain tour à la seule condition qu’ils prennent part aux qualifications sur le Talladega Superspeedway. Six autres pilotes les accompagneront dans le dernier tour, l’Eliminator Round.

Kyle Busch compte 26 points d’avance sur le neuvième et peut se contenter de la 24ème place pour se qualifier, la vingt-cinquième s’il mène au moins un tour, la vingt-sixième s’il mène le plus grand nombre de tours.




Avec 21 points d’avance sur le neuvième, Ryan Newman doit terminer dix-neuvième ou mieux pour se qualifier, vingtième s’il mène au moins un tours, vingt-et-unième avec le plus grand nombre de tours menés.

Carl Edwards peut se qualifier en terminant dix-huitième ou mieux, dix-neuvième en bouclant un tour en tête, vingtième avec les deux points de bonus.

Quadruple vainqueur cette année, Jeff Gordon compte dix-huit points d’avance sur le premier non qualifié, il se doit de terminer seizième ou mieux, dix-septième avec un tour mené, dix-huitième avec le plus grand nombre de tours en tête.

Dernier pilote à maîtriser sa destinée, Denny Hamlin avec dix-sept points d’avance sur le neuvième. Une seizième place à Talladega lui assure la qualification, dix-septième s’il obtient un point de bonus en menant au moins un tour, dix-huitième avec le plus grand nombre de tours menés.

Kasey Kahne, Matt Kenseth, Brad Keselowski, Dale Earnhardt Jr. et Jimmie Johnson seront assurés d’une place au troisième tour en cas de victoire. Pour tout autre résultat, ils seront dépendants du classement de leurs adversaires sous le drapeau à damier.

En cas d’égalité de points à l’issue de la course de Talladega ils seront départagés par leurs meilleurs résultats lors de ce deuxième tour des playoffs. Si toutes fois plusieurs pilotes devaient avoir les trois mêmes résultats sur l’ensemble des trois courses (Kansas, Charlotte et Talladega), c’est celui qui a signé le meilleur résultat en premier qui assurera sa place au tour suivant.

libero diam libero. non efficitur. leo. Donec Aliquam dictum risus. id