Brian Vickers signe la pole position à Talladega

Afin de favoriser le spectacle et de minimiser la colère des fans lors des qualifications, la NASCAR a décidé de revoir son système sur les ovales de Daytona et Talladega, seulement la confusion a régné dans l’Alabama et conduit à la non qualification de deux pilotes pourtant dans le top-30 au championnat, Justin Allgaier et Ricky Stenhouse Jr..

Pour la première fois depuis 2009 Brian Vickers a décroché une pole position. Le pilote de la Michael Waltrip Racing a trouvé les bons alliés dans le dernier groupe de qualification pour décrocher la pole position devant Jimmie Johnson. AJ Allmendinger, Ryan Blaney, Brad Keselowski, Michael McDowell, Travis Kvapil, Kasey Kahne, Terry Labonte et le rookie Michael Annett complètent le top-10.

“Quelle séance qualificative, ou appelez-là comme vous voulez”, a commenté sur Twitter Ricky Stenhouse Jr.. “Malheureusement cela n’a pas tourné de la façon que nous souhaitions. J’ai grandi dans le sport automobile et il y avait toujours une possibilité de ne pas faire la course, je ne pensais pas que la moitié des chasers auraient besoin d’une place provisionnelle. J’ai raté des courses dans ma carrière et c’est difficile de regarder le main event.”




Pour Ricky Stenhouse Jr. et Justin Allgaier, leur non qualification s’explique par le nombre important de pilotes qualifiés pour le Chase ayant eu recours à une place provisionnelle. Tony Stewart, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Joey Logano, Kyle Busch, Kyle Larson et Jeff Gordon ont ainsi eu recours à cela pour se qualifier ce qui a laissé sur le carreau Ricky Stenhouse Jr., Justin Allgaier et Joe Nemechek. Ce dernier était initialement qualifié, mais une infraction au règlement ayant été constatée lors de l’inspection qui a suivi les qualifications l’a écarté de la course au profit de Reed Sorenson.

D’autres pilotes seront relégués à l’arrière du peloton, Brad Keselowski pour un changement d’alternateur et Matt Kenseth pour un changement moteur.

Ricky Stenhouse Jr. et Justin Allgaier se sont retrouvés à l’arrière d’un groupe et n’ont pas réussi à franchir la ligne d’arrivée dans le temps imparti pour boucler un tour supplémentaire à pleine vitesse, car leur premier tour n’était pas suffisamment rapide pour se qualifier.

Ce nouveau format de qualification sur les ovales à plaques de restriction n’a pas fait que des satisfaits, notamment du côté des pilotes puisque Kevin Harvick a qualifié ce format de “chose la plus stupide que j’ai vue de toute ma vie.”

Phasellus ipsum Aenean consectetur id dictum elit.