Eliminator Round, la Team Penske avec un avantage ?

Parmi les huit pilotes encore en lice pour décrocher le titre de champion en NASCAR Sprint Cup Series cette saison, deux écuries disposeront de deux voitures, la Team Penske qui sera au complet avec Joey Logano et Brad Keselowski, ainsi que la Joe Gibbs Racing avec Matt Kenseth et Denny Hamlin.

Alors qu’il ne reste que quatre courses à disputer, ils sont encore huit pilotes à pouvoir prétendre au titre de champion 2014 en NASCAR Sprint Cup Series. Brad Keselowski, Joey Logano, Matt Kenseth, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Carl Edwards, Ryan Newman et Jeff Gordon ont vu leur total de points ajusté à 4000 points à l’issue de l’épreuve de Talladega.

La Team Penske a qualifié ses deux pilotes et compte pas moins de quatre victoires depuis le début des playoffs, deux pour Joey Logano et deux pour Brad Keselowski. Les deux pilotes de Roger Penske se sont imposés lors de chacun des deux premiers tours des playoffs et sont les seuls dans ce cas-là. Avec cinq victoires pour Joey Logano et six pour Brad Keselowski, il parait inconcevable de les écarter de la lutte pour le titre, même si le champion 2012 a montré des signes de faiblesse au Kansas puis à Charlotte.




La Joe Gibbs Racing n’a plus rien à perdre et enchaîne les bons résultats, sans parvenir à gagner. Denny Hamlin a remporté la course de Talladega en mai dernier, Matt Kenseth est toujours à la recherche de sa première victoire cette saison. La seule régularité permettra-t-elle aux deux coéquipiers de la Joe Gibbs Racing de passer le troisième tour pour jouer le titre, rien n’est moins sûr.

Carl Edwards a su se montrer discret tout au long des six premières courses. Discret, mais efficace puisqu’il a passé les deux premiers obstacles, là encore la régularité du pilote de la Roush Fenway Racing ne devrait pas être suffisante pour valider son billet pour la finale à quatre.

La grande surprise des huit pilotes encore en lutte pour le titre est sans contestation possible Ryan Newman. Après une saison régulière très moyenne le pilote de la Richard Childress Racing a continué sur sa lancée lors du premier tour des playoffs, avant d’éviter tous les pièges lors du deuxième tour. Même s’il parvenait à rester sur cette dynamique, cela semble peu probable de le voir passer le troisième tour, tant une victoire semble être un objectif difficile à atteindre du côté de la Richard Childress Racing.

Kevin Harvick a connu beaucoup de déboires en saison régulière, mais il a toujours eu une voiture performante. Cela a continué lors des playoffs et sa victoire acquise à Charlotte l’a libéré d’un poids, puisqu’il a enfin réussi à remporter une course qu’il a dominée. Le pilote de la Stewart-Haas Racing est une alternative crédible à ceux de la Team Penske pour décrocher le titre, mais il ne faudra pas se prendre les pieds dans le tapis, sous peine de connaître une grosse désillusion.

Pilote favori des Bookmakers pour décrocher le titre dans quatre semaines, Jeff Gordon est le dernier survivant de la Hendrick Motorsports. Vainqueur de quatre courses cette année, dont Dover lors des playoffs il fait incontestablement parti des favoris pour rejoindre le final four, d’autant qu’il est le pilote le plus victorieux à Martinsville avec huit victoires et qu’il est avec Kevin Harvick le seul à rivaliser course après course avec la Team Penske sur les ovales d’un mile et demi comme l’est celui du Texas.

Les quatre favoris pour jouer le titre à Homestead lors de la dernière manche sont clairement Brad Keselowski, Joey Logano, Kevin Harvick et Jeff Gordon, mais la logique sera-t-elle respectée ou bien des surprises auront-elles lieu ? Après tout qui avait misé sur l’élimination de Jimmie Johnson, Kyle Busch, Kasey Kahne et Dale Earnhardt Jr., au tour précédent alors que les pistes du Kansas, de Charlotte et Talladega étaient au programme ?

libero Donec Nullam mattis mattis vulputate, tempus non