Darrell Wallace Jr. s’impose à Martinsville

En s’imposant à Martinsville Darrell Wallace Jr. n’a pas fait que rendre hommage à Wendell Scott il a aussi et surtout conservé toutes ces chances d’être champion en NASCAR Camping World Truck Series alors qu’il ne reste que trois courses à disputer. Malgré une course des plus hachées les favoris ont tenu bon.

En 2015 Wendell Scott, premier Afro-américain à s’imposer dans une série nationale de la NASCAR, fera son entrée au Hall of Fame de la NASCAR ; cette semaine sur le Martinsville Speedway Darrell Wallace Jr. arbore une livrée qui n’est pas sans rappeler celle de Scott.

Parti de la pole position Darrell Wallace Jr. a mené 97 tours pour décrocher sa troisième victoire de la saison et ainsi remporter l’horloge promise au vainqueur sur le trombone de la Viriginie. Grâce à ce succès le pilote de la Kyle Busch Motorsports reste au contact de Matt Crafton et Ryan Blaney pour le titre de champion.




Sous le drapeau à damier Darrell Wallace Jr. devance Timothy Peters, Matt Crafton, Erik Jones et Ryan Blaney pour le top-5, alors que Tyler Reddick, Johnny Sauter, Matt Tifft, Alex Guenette et German Quiroga complètent le top-10.

Pas moins de onze neutralisations sont venues émailler cette dix-neuvième manche de la saison, dont une s’est soldée par un drapeau rouge afin de nettoyer la piste suite a un violent accident impliquant Tyler Reddick, John Wes Townley et Brandon Jones. Si le pilote de la Brad Keselowski a pu poursuivre sa course sans le moindre problème ses deux adversaires ont dû mettre pied à terre et passer par le centre médical du circuit pour des examens approfondis.

Lors de la première partie de la course c’est le jeune Cole Custer qui a fait des siennes, en s’accrochant avec bon nombre de ses adversaires à commencer par Ryan Blaney ou encore Brennan Newberry. Le comportement du plus jeune vainqueur de l’histoire de la série, c’était à Loudon le mois dernier, a quelque peu agacé plusieurs de ses adversaires.

“L’avenir de la NASCAR est prometteur”, commente Johnny Sauter au micro d’un journaliste de MRN narquoise. “Quelle course honteuse.”

La jeune génération s’est aussi fait remarquer au tour 137 dans un accident impliquant Jeb Burton, John-Hunter Nemechek et Ryan Blaney. Le pilote de la Brad Keselowski Racing, malgré des dégâts, a pu remonter jusque dans le top-5 pour limiter la perte de points au championnat à deux sur Matt Crafton.

Matt Crafton compte désormais dix-huit points d’avance sur Matt Crafton et vingt-deux sur le vainqueur du jour alors qu’il ne reste que trois courses à disputer, au Texas, à Phoenix et la finale à Homestead.

Nullam consectetur ultricies Aliquam Donec venenatis, velit, venenatis