Brad Keselowski crée le chaos à Martinsville

Suite à une casse mécanique à une cinquantaine de tours de l’arrivée, le champion 2012 des NASCAR Sprint Cup Series, Brad Keselowski n’a eu d’autre choix que de ralentir, mais derrière le pilote de la Team Penske tous les pilotes n’ont pu l’éviter, s’en est alors suivi un carnage impliquant notamment Casey Mears, Danica Patrick ou encore Carl Edwards.

Dès qu’il a senti que sa voiture n’avait plus la vitesse nécessaire, Brad Keselowski a déclaré que sa transmission était cassée, avant de modifier son jugement quelques instants plus tard, expliquant que c’était peut-être un essieu qui était en cause.

Bloqué sur l’extérieur de la piste, Brad Keselowski n’a pu plonger dans les stands pour ne pas gêner la bonne tenue de la course. Casey Mears, qui était quelques positions derrière le pilote de la Team Penske et masqué par Martin Truex Jr., n’a pu éviter la Ford Fusion n°2 au ralenti.




Par effet ricochet, Carl Edwards, Brian Vickers, Martin Truex Jr., mais aussi Danica Patrick et Kasey Kahne ont également été impliqués dans cet accident qui a contraint les officiels à sortir le drapeau rouge pour une dizaine de minutes.

Après analyse des mécaniciens pendant le drapeau rouge, Paul Wolfe – le chef d’équipe de Brad Keselowski – a pris la décision d’aller dans les garages pour faire des réparations.

Brad Keselowski n’est pas le premier chaser à connaître des problèmes lors de cette course, puisque Kevin Harvick est également relégué à plus de trente tours.

dolor ut porta. vulputate, suscipit mi, elit. efficitur. ipsum venenatis,