La NASCAR met en garde les écuries concernant le virus Ebola

La NASCAR a mis en garde les différentes écuries présentes dans les séries nationales NASCAR cette semaine sur le Texas Motor Speedway situé à 35 miles au nord-ouest de Dallas et 20 miles au nort de Fort Worth. En effet, au début du mois d’octobre une personne originaire du Liberia est décédée dans l’un des hôpitaux de l’état.

Depuis le décès de Thomas Eric Duncan le 8 octobre dernier au Texas Health Presbyterian Hospital deux autres personnes ont été traitées contre le virus Ebola qui ne cesse d’inquiéter les autorités.

Champion 2012 de la Sprint Cup et toujours en lice pour décrocher le titre cette année, Brad Keselowski s’est rendu sur le Texas Motor Speedway pour une opération de promotion de l’épreuve. Le pilote de la Team Penske ne s’est pas montré inquiet de la présence de ce virus dans cet état ces dernières semaines.




“Mon opinion à ce sujet est que si la situation empire nous prendrons des mesures”, commente Brad Keselowski. “Nous pas que je préfère que nous soyons réactifs plutôt que proactifs, mais il y a un certain nombre de choses proactives à faire, à l’heure actuelle et de mon point de vue, nous n’en sommes pas encore là.”

Les informations envoyées aux équipes par la NASCAR l’ont été en relation avec le centre de prévention et de contrôle des maladies. La note transmise indique qu’une personne peut être contaminée “si elle a voyagé dans un lieu où Ebola a été détecté, ou être entrée en contact avec une personne ayant récemment voyagé en Afrique occidentale ET ayant les symptôme d’Ebola.”

“La NASCAR va continuer à suivre la situation et rester en communication avec notre groupe de consultants en physique, ainsi que nos partenaires locaux et les autorités sanitaires”, précise le communiqué envoyé par la NASCAR.

tempus massa porta. felis felis quis,