Meilleur résultat de la saison pour Tony Stewart

Quatrième sur le short track de Martinsville, Tony Stewart a égalé son meilleur résultat de la saison en NASCAR Sprint Cup Series. Une éclaircie dans la vie sportive du triple champion NASCAR qui n’a désormais plus que trois courses pour s’imposer et continuer sa série de saisons consécutives avec au moins une victoire, série actuellement bloquée à quatorze.

Leader dans les derniers tours de la course, Tony Stewart a bien cru tenir sa première victoire de la saison sur le Martinsville, mais c’était sans compter sur les deux rescapés de la Hendrick Motorsports rescapés et de Ryan Newman, qui lui sont tous trois passés devant lors de l’ultime relance, tirant avantage de leurs quatre gommes neuves que n’avaient pas le pilote de la Chevrolet n°14.

À onze tours de la fin, lorsque le drapeau jaune est sorti pour la dernière fois de la course, la très grande majorité des pilotes dans le tour du leader s’est engouffrée dans la voie des stands, pas Tony Stewart qui a ainsi récupéré le commandement devant Ricky Stenhouse Jr. et David Ragan, mais lors de la relance il n’a tout simplement pas pu lutter face à Dale Earnhardt Jr., Jeff Gordon et Ryan Newman.




“Je ne pense pas que ce fût un pari”, déclare Tony Stewart, qui s’était déjà classé quatrième à Bristol en début de saison. “Je pense que si nous nous étions retrouvés cent fois dans cette situation, nous aurions fait la même chose. J’ai l’impression que c’était la bonne décision pour l’équipe.”

S’il parvient à s’imposer dans l’une des trois dernières courses, Tony Stewart portera à quinze le nombre de saisons consécutives avec au moins une victoire.

“Je pense que nous avions la meilleur chance de gagner une course” ajoute Tony Stewart. “Je ne pense pas que si nous étions repartis cinquième parmi les gars ne s’étant pas arrêtés nous aurions pu gagner. Si trois ou quatre autres pilotes étaient restés en piste, nous aurions peut-être eu une chance.”

Quatrième avant la dernière neutralisation Tony Stewart était déjà en route pour un bon résultat, un élément de satisfaction pour le pilote et propriétaire.

“Vous voulez mener la course et avoir une chance de gagner”, poursuit le triple champion. “Ce n’est pas comme si nous étions 25ème et que nous restions en piste pour la quatrième place. Nous étions quatrième avant la neutralisation et essayions de gagner une place, alors je vois cela comme un gain.”

Praesent risus. ipsum commodo elit. luctus Donec vel, eleifend