Jeff Gordon : ‘Il faut monter en puissance’

Alors que la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series touche à sa fin, puisqu’il ne reste que trois épreuves à disputer, ils sont encore huit à pouvoir jouer le titre. En test à Homestead, le théâtre de la finale, Jeff Gordon estime qu’il est urgent d’élever son niveau de jeu afin de prétendre au titre de champion.

Qui sera champion au soir de l’épreuve disputée sur l’Homestead-Miami Speedway le 16 novembre prochain ? Ils sont encore huit en lice dont Jeff Gordon. Tous, à l’exception de Ryan Newman dont l’équipe a utilisé ses quatre tests sur des ovales inscrits au calendrier, sont présents sur l’ovale d’un mile et demi du sud de la Floride pour deux journées de tests.

Le troisième tour des playoffs a débuté la semaine dernière sur le Martinsville Speedway et doit se terminer dans dix jours avec l’épreuve de Phoenix. La situation s’est compliquée pour deux pilotes au moins, Kevin Harvick et Brad Keselowski. Pour rappel à l’issue de la course de Phoenix, ils ne seront plus que quatre à pouvoir jouer le titre.




Depuis le début des playoffs, ils sont rares les pilotes à enchaîner les très bonnes performances. Tous ont connu au moins un résultat hors du top-10, mais le nouveau format permet des erreurs, à condition de gagner des courses.

“Côté résultat cela ressemble aux montagnes russes”, commente Brad Keselowski lors des tests sur l’ovale d’un mile et demi qui accueillera la finale des trois séries nationales. “Nous avons eu de mauvais résultats et de très bons. Ce format permet l’inconstance. Je veux être ce gars qui peut gagner les courses toutes les semaines.”

Leader du championnat suite à sa deuxième place à Martinsville, Jeff Gordon semble être en bonne position, mais Kyle Busch n’avait-il pas une avance confortable avant la course de Talladega ? Cela n’a pas empêché le pilote de la Joe Gibbs Racing de se faire éliminer.

“Je pense qu’il y a urgence, il faut monter en puissance”, concède le leader du championnat. “Chaque tour offre quelque chose d’unique et de différent, car les circuits sont différents. Puis il y a un reset (des points) et quand vous faites cela, l’intensité continue de grimper.”

Du fait de la victoire de Dale Earnhardt Jr. à Martinsville, aucun des pilotes n’est pour l’instant qualifié pour la grande finale, puisque le pilote de la Chevrolet SS n°88 est éliminé de la course au titre. Avant la course de Texas, personne n’est à l’abri, ce qui renforce le sentiment de tension.

Parmi les pilotes présents sur l’ovale d’Homestead hier et aujourd’hui, tous pensent que le champion 2014 sera contraint de remporter la finale pour s’assurer du titre, car le niveau est très élevé, mais avant cela, il faut déjà passer l’écueil de l’Eliminator Round.

ante. sit ipsum justo elit. Aenean suscipit facilisis