Un pilote non-qualifié pour le Chase vainqueur au Texas ?

En s’imposant à Martinsville, Dale Earnhardt Jr. est devenu le premier pilote à ne pas être qualifié pour les playoffs à s’imposer en NASCAR Sprint Cup Series, de quoi donner des idées à certains avant l’épreuve du Texas. Les chasers reprendront-ils la main au Texas, ou bien seront-ils une fois encore battus ?

Dimanche dernier Dale Earnhardt Jr. s’est imposé pour la première fois de sa carrière sur le Martinsville Speedway en trente départs en NASCAR Sprint Cup Series. Il est également devenu le premier pilote à ne pas être qualifié pour les playoffs à s’imposer durant ce Chase 2014.

Cette victoire n’est que la seconde de Dale Earnhardt Jr. dans les dix dernières courses de la saison depuis l’instauration du Chase en 2004. La première fois remonte à Phoenix en 2004. 2004, c’est aussi la dernière saison durant laquelle Dale Earnhardt Jr. a remporté au moins quatre courses.




“Nous adorons gagner des courses”, concède Dale Earnhardt Jr, qui ne peut plus désormais viser que la cinquième place du classement général. “Gagner de courses est la meilleure chose. J’essaye d’obtenir des trophées. Je voulais obtenir cette horloge de grand-père depuis que je suis un petit garçon et je l’ai.”

Le Texas Motor Speedway est un bon souvenir pour Dale Earnhardt Jr. puisqu’il y a remporté son tout premier succès en Sprint Cup, c’était en l’an 2000. L’an dernier lors de cette épreuve, il ralliait l’arrivée en deuxième position.

Steve Letarte, son chef d’équipe pour encore trois courses, a choisi le châssis 88-810, celui-là même que Dale Earnhardt Jr. a utilisé lors de ses deux victoires de Pocono, ainsi qu’au Kansas, lorsqu’il menait avant de taper le muret extérieur suite à une crevaison.

Cependant, Dale Earnhardt Jr. n’est pas le seul pilote hors de la lutte pour le titre en mesure d’aller gagner. Tony Stewart, qui a retrouvé son niveau dimanche dernier en Virginie pourrait bien avoir son mot à dire sur cet ovale d’un mile et demi où il s’est déjà imposé, notamment en 2011, année de son dernier titre.

Un autre candidat à la victoire ce dimanche pourrait être Kyle Larson. Le rookie de Chip Ganassi Racing a pris la cinquième place sur cette piste en avril lors de la première venue de la Sprint Cup sur ce tracé. Surtout, lors des neuf dernières courses disputées il a enregistré la bagatelle de six top-10. S’il compte deux victoires en NASCAR Nationwide Series, il cherche toujours à ouvrir son compteur dans la division reine.

ut commodo Aliquam accumsan amet, pulvinar dolor porta. elit. venenatis suscipit