Kyle Busch pour la septième fois de l’année

Dans un final sous green-white-checkered-flag Kyle Busch a enlevé sa septième victoire de la saison, en neuf départs seulement, en NASCAR Camping World Truck Series, offrant ainsi à Toyota le titre de champion des constructeurs et ce alors qu’il reste deux épreuves à disputer, à Phoenix la semaine prochaine, puis la grande finale à Homestead.

Les deux derniers tours de la course ont été sauvages, mais c’est finalement Kyle Busch qui a tenu bon pour décrocher sa septième victoire de la saison à l’occasion des WinStar World Casino & Resort 350 disputés sur le Texas Motor Speeedway. Jeb Burton a pris la deuxième place, suivi de Timothy Peters, Tyler Reddick et Matt Crafton pour les cinq premiers.

Les deux coéquipiers de la ThorSport Racing se sont accrochés au tour 145 sur les 147 initialement prévus, ce qui a contraint les officiels à rallonger la course pour tenter de terminer sous drapeau vert, comme le veut le règlement.




Kyle Busch s’impose pour la septième fois de la saison et sa quarante-deuxième en carrière. Cependant, ce n’est que sa troisième victoire sur le Texas Motor Speedway dans cette catégorie.

Passé par les stands lors de l’avant-dernière neutralisation, Kyle Busch disposait de quatre gommes neuves, ce qui lui a permis de passer de la neuvième à la troisième place en deux tours seulement, avant de dépasser Johnny Sauters juste avant le dernier drapeau jaune, puis de profiter du green-white-checkered-flag pour doubler le seul adversaire qui le séparait encore de la Victory Lane, German Quiroga.

“Je pensais que le 17 (Peters) était dans la meilleure situation”, commente Kyle Busch après sa victoire. “J’étais convaincu qu’il avait la meilleure stratégie avec deux pneumatiques, mais il était sur la ligne extérieure.”

Les deux plus proches poursuivants de Matt Crafton au championnat n’ont pas été épargné par les problèmes. Si Ryan Blaney limite les dégâts en terminant neuvième, il a connu des problèmes de batterie, ce qui l’a contraint à un arrêt sous drapeau jaune au tour 77 afin de la remplacer. Quant à Darrell Wallace Jr., il occupait la deuxième position au tour 106 derrière son patron, Kyle Busch, lorsque le moteur de son trick est parti en fumée. Relégué à plus de quarante points de Matt Crafton, Darrell Wallace Jr. a pratiquement dit adieu au titre de champion.

En s’imposant Kyle Busch a offert à Toyota son septième titre de champion des constructeurs en NASCAR Camping World Truck Series, alors que le pilote et propriétaire a mené pour la vingt-et-unième fois consécutive dans cette discipline.

velit, libero facilisis lectus Praesent venenatis suscipit efficitur. at Phasellus