[VIDEO] Et soudain la voie des stands devient un gigantesque ring !

Quelques secondes après l’arrivée de l’épreuve de NASCAR Sprint Cup disputée sur le Texas Motor Speedway les pilotes se sont garés dans la voie des stands, mais les choses ont rapidement dégénéré entre Kevin Harvick, Brad Keselowski et Jeff Gordon. Tous trois étant encore en lice pour le titre et impliqués dans des contacts en fin de course.

L’oeil noir, le visage en sang, gonflé même par endroit et toujours l’envie d’en découdre ; même après la mêlée Jeff Gordon et Brad Keselowski avaient toujours envie de se battre tant la pression est importante sur les épaules des différents protagonistes pour le titre.

Si Brad Keselowski et Jeff Gordon ont reçu et donné des coups, pour la plupart à des mécaniciens venus s’interposer, c’est Kevin Harvick qui est venu mettre le feu aux poudres alors que Jeff Gordon et Brad Keselowski essayaient de communiquer suite aux problèmes survenus sur la piste en toute fin de course.




“Je fais tout ce que je peux pour gagner ce championnat. Je cours à cent pour cent”, confie Brad Keselowski, qui a pris la troisième place. “C’est quelque chose dont je n’ai pas honte. Si j’étais là pour sortir des gars ce serait une chose, mais je pense qu’être rugueux est la façon dont ce sport a été créé et vers ce quoi il devrait évoluer.”

Par ses propos, Brad Keselowski abonde dans le sens de Jimmie Johnson qui déclarait vendredi que les fans de NASCAR souhaitaient plus d’accidents, de contacts et que les pilotes laissent leurs émotions parler.

L’incident initial est survenu lors du premier green-white-checkered flag lorsque Jeff Gordon a laissé un espace entre Jimmie Johnson et lui, trou dans lequel s’est engouffré pour Brad Keselowski pour tenter de prendre l’avantage sur ses rivaux, mais le pilote de la Team Penske a percuté Jeff Gordon qui a crevé quelques instants plus tard et perdu toutes ses chances de bon résultat en vue du titre de champion.

Si Brad Keselowski s’était déjà fait remarquer à Charlotte il y a trois semaines de cela, ce qui lui vaut actuellement d’être sous probation, Jeff Gordon n’avait encore pas connu d’écart de comportement cette saison. Le pilote de la Hendrick Motorsports, tout comme celui de la Team Penske, ainsi que Kevin Harvick, pourraient recevoir une pénalité dans le courant de la semaine, ce qui pourrait grandement modifier le classement général à l’aube de la dernière course du troisième tour des playoffs qui se tiendra sur le Phoenix International Raceway.

“Nous étions là avec des pneumatiques un peu plus usés” déclare pour sa part Jeff Gordon. “J’ai fait patiner les pneumatiques, mais la relance était plutôt bonne. Nous arrivions dans le virage n°1 sur l’extérieur de Johnson et venu de nulle part j’ai été percuté par Keselowski qui a coupé mon pneumatique arrière gauche. Ce gamin fait des choses sans réfléchir. Vous courrez pour la victoire et le championnat.”

Kevin Harvick a provoqué Brad Keselowski en déclarant que celui-ci devait se battre dans son propre combat. Après Matt Kenseth à Charlotte, Brad Keselowski a désormais deux nouveaux ennemis avec Kevin Harvick et Jeff Gordon.

La NASCAR communiquera sur d’éventuelles pénalités mardi soir ou mercredi matin, expliquant que la ligne rouge a été franchie avec les échanges de coups de poings. Brad Keselowski étant sous probation depuis les évènements de Charlotte, il est celui qui risque le plus gros, puisque la NASCAR pourrait aller jusqu’à la course de suspension, ce qui le prouverait de toute chance de titre. Cependant, une pénalité en points pour un ou plusieurs des trois pilotes impliqués dans ce combat remettrait totalement en cause le classement général avant Phoenix.

La vidéo de la bagarre :




facilisis eget adipiscing ipsum leo. elit. Praesent Aliquam