Shank passe au P2 avec Ligier en 2015

Le Michael Shank Racing, l’un des piliers de l’ancien championnat Grand Am, et fidèle des Daytona Prototype, passera au prototype P2 l’an prochain en Tudor United SportsCar Championship, où la structure de Michael Shank alignera une Ligier JS P2, construite par la société française Onroak Automotive de Jacques Nicolet.

C’est un changement historique pour la structure américaine, qui attendra toutefois le mois de mars et la deuxième manche du TUSCC, les 12 Heures de Sebring, pour aligner sa nouvelle voiture. Avant cela, la structure basée dans l’Ohio engagera son traditionnel Riley-Ford Daytona Prototype aux 24 Heures de Daytona, épreuve inaugurale de la saison, en février. Pas de changement du côté des pilotes, où l’on retrouvera John Pew et Oswaldo Negri sur l’ensemble de la saison chez le MSR.

« Nous sommes prêts pour un nouveau challenge, a confié Mike Shank au site Sportscar365. Je pense que cela nous mettra davantage en phase avec ce qui se prépare pour 2017 (et l’entrée en vigueur des voitures de nouvelles génération NDLR). Cela sera forcément plus proche de ce vers quoi nous nous dirigeons l’an prochain que la voiture utilisée jusque là. Cela nous met en phase. J’essaie de me positionner pour avancer du mieux que je le peux… »

Selon Michael Shank, le choix de ne faire débuter la Ligier JS P2 qu’à Sebring, plutôt qu’à Daytona, relève d’un pur problème de délai, même si la Balance de Performance est plus favorable aux Daytona Prototype qu’aux prototypes P2 sur le Daytona Speedway.


« Je ne peux tout simplement pas disposer de la Ligier à temps, continue Shank. Cela n’est pas une stratégie de balance de performance, comme le pensent certaines personnes ».

Derrière ce changement de monture, se profile le désir de Michael Shank de disputer les 24 Heures du Mans, chose impossible avec les Daytona Prototype, banni de la réglementation de l’ACO. « Je veux vraiment aller au Mans, et c’est ce qui motive cette décision. Pour, c’est au même niveau que l’Indy 500. Je veux avoir Le Mans sur ma liste. Et la chose intéressante avec la Ligier est que Onroak Automotive est basé près du circuit, ce qui nous sera très utile. Cela rendra plus facile la transition vers Le Mans. Et puis j’apprécie Jacques Nicolet : il mène ses affaires avec succès en dehors de la course, mais j’apprécie sa passion et sa volonté de faire en sorte que ses voitures fonctionnent bien… »

Le Shank Racing n’a pas encore précisé la motorisation qui équipera son prototype Ligier JS P2. On se souvient que l’équipe est liée depuis plusieurs saisons à Ford, avec lequel elle a d’ailleurs développé le moteur Ecoboost l’an passé.

On rappellera que le prototype Ligier JS P2 a effectué ses débuts en TUSCC en cours de cette saison, par le biais du OAK Racing (photo ci-dessus), décrochant la victoire à Mosport avec le duo Olivier Pla / Gustavo Yacaman.

commodo quis, consectetur in venenatis Curabitur fringilla