Erik Jones, la lumière dans la nuit de Phoenix

Retardée de plus d’une heure la course des NASCAR Camping World Truck Series a finalement été écourtée à chaque fois pour la même raison, un dysfonctionnement de la lumière à l’intérieur de la piste. Cela n’a pas empêché Erik Jones de remporter la course et ainsi conserver son titre acquis l’an dernier. Au championnat Matt Crafton se rapproche d’un nouveau sacre.

Parti de la pole position, Erik Jones n’a laissé aucune chance à ses adversaires en menant 114 des 126 tours pour s’imposer en signant un rating parfait de 150,0.

Le jeune pilote de la Kyle Busch Motorsports a finalement devancé le leader du championnat, Matt Crafton dont l’avance au championnat est désormais portée à vingt-cinq points sur Ryan Blaney, quatrième derrière Cole Custer ce soir.




Pour remporter le titre de champion, son second de rang, Matt Crafton peut se contenter d’une vingt-et-unième place la semaine prochaine en Floride. À cette occasion son équipe apportera un nouveau truck, qui n’a que 25 tours à son actif, c’était lors des tests effectués sur l’ovale d’un mile et demi d’Homestead.

“Nous avions un très bon truck et nous savions que nous avions une chance de gagner” commente le vainqueur du soir. “Je n’ai jamais douté, car le truck était bon sur les longs runs, mais aussi sur les short runs.”

C’est finalement avec une 90 minutes de retard que la course de Truck a finalement été lancée. En l’absence de lumière à l’intérieur de la piste, le manque de luminosité était criant et le danger bien trop présent pour l’ensemble du plateau. Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène ce produit, il y a deux ans à St. Louis, la course avait dû être reportée au lendemain.

Le report du début de course a rendu les pilotes nerveux et a conduit à de nombreuses neutralisations et seulement quatre tours sous drapeau lors des 33 premiers.

Au tour 126, lorsque les lumières situées à l’intérieur de la piste se sont subitement éteintes, la NASCAR a immédiatement sorti le drapeau rouge, mais n’étant pas assuré d’être résolu les officiels ont décidé d’arrêter définitivement l’épreuve et d’entériner le résultat.

Grâce à la victoire d’Erik Jones, la Kyle Busch Motorsports enregistre son treizième succès cette année, un record pour une écurie dans une saison de Truck.

ut accumsan libero vulputate, et, id eleifend nec venenatis massa libero ut