Kurt Busch accusé de violence à l’encontre de son ex-compagne

Ce mercredi des preuves ont été apportées à la police selon lesquelles Kurt Busch, pilote de la Chevrolet n°41 de la Stewart-Haas Racing en NASCAR Sprint Cup Series, serait à l’origine de violences sur son ex-compagne Patricia Driscoll. Les faits remonteraient à six semaines dans le motorhome de Kurt Busch lors de l’épreuve de Dover alors que le couple avait rompu une semaine auparavant.

L’avocat de Kurt Busch affirme que ce dernier pense que les preuves ont été fabriquées de toute pièce par son ex-compagne.

Selon l’agence de presse AP, Patricia Driscoll aurait rempli un document remis au juge demandant à ce qu’elle ne soit plus approchée ni en contact avec Kurt Busch. En outre, elle demande à ce que le pilote de la Chevrolet n°41 suive une évaluation psychiatrique qui le déclare violent.




De plus, dans le document il est notamment écrit qu’“il [Kurt Busch] était violent verbalement avec elle et laissait penser qu’il avait une arme et pouvait la tuer.”

Une audition a été planifiée le 2 décembre prochain. Rusty Hardin, l’avocat du champion 2004 de la Sprint Cup, a confirmé par le biais d’un communiqué que son client affirmait que les allégations portées à son encontre par son ex-compagne n’étaient que pure fabrication.

La NASCAR n’a pas de politique spécifique à contre les violences conjugales. En octobre 2013 Travis Kvapil s’était retrouvé dans une situation similaire, accusé d’avoir violenté sa femme. Après avoir plaidé coupable et placé sous probation pendant deux ans, la NASCAR ne l’avait pas sanctionné.

id Lorem ut leo. diam mattis elit. Aliquam Phasellus ut sit