Brad Keselowski bat Kyle Busch, Chase Elliott champion 2014 !

Alors que Kyle Busch semblait intouchable, Brad Keselowski a profité de l’ultime relance pour battre le pilote de la Joe Gibbs Racing et ainsi offrir une avance de 29 points à Roger Penske au classement des propriétaires. Un deuxième titre propriétaires de rang est plus que jamais d’actualité pour la Team Penske. Du côté des pilotes l’affaire est entendue, Chase Elliott est sacré champion et entre dans les livres d’or de la NASCAR.

Kyle Busch a mené 187 des 206 tours de l’avant-dernière épreuve de la saison 2014 des NASCAR Nationwide Series, mais il y avait clairement un tour de trop pour le pilote de la Joe Gibbs Racing qui n’a rien pu faire face à Brad Keselowski lors du green-white-checkered finish.

Alors qu’il a résisté lors du premier tour de la relance, Kyle Busch a dû s’incliner sous le drapeau blanc et laisser filer la victoire à son rival, qui s’impose ainsi pour la cinquième fois cette saison et permet à Roger Penske de se rapprocher d’un second titre des propriétaires de rang dans la deuxième division NASCAR.




“Je ne peux pas y croire”, affirme Brad Keselowski après avoir franchi la ligne d’arrivée en vainqueur. “Je savais que Kyle était très, très bon. Si vous m’aviez dit que nous allions le dépasser lors d’un restart en fin de course, je ne vous aurais probablement pas cru.”

Parti de la pole position, Kyle Busch n’a laissé aucune chance à ses adversaires en menant pas moins de 157 des 167 premiers tours. Durant cette période trois neutralisations, pour des accidents de Brennan Newberry, Landon Cassill puis Dakoda Armstrong et Joey Gase sont venus ralentir la course et offrir aux pilotes la possibilité de ravitailler sous régime de neutralisation.

Les stratégies avaient beau être variées, cela n’a jamais sorti Kyle Busch du top-5 de l’épreuve. Regan Smith a fait partie des pilotes prenant des risques, notamment lors de la deuxième neutralisation afin de ressortir en tête et tenter de retarder ce qui semblait alors inéluctable, le sacre de son coéquipier Chase Elliott.

Sous le drapeau à damier Brad Keselowski s’impose avec 141 millièmes de seconde d’avance un Kyle Busch extrêmement amer, alors qu’Elliott Sadler, Ty Dillon et Chase Elliott complètent le top-5. Seulement dixième à l’arrivée, Regan Smith accuse maintenant un retard rédhibitoire de 52 points alors qu’il ne reste qu’une course à disputer, la semaine prochaine à Homestead.

“Assez pathétique de la part de la NASCAR de sortir ces ‘Kyle Busch cautions'”, comment Kyle Busch après la course. “Cela ne date pas d’hier et la situation s’aggrave pour nous dans cette série, mais bon, ils ont leurs prérogatives, ce sont leurs séries et ils font ce qu’ils veulent faire. Je vais me contenter de la deuxième place et de ne pas remporter le titre propriétaire cette année.”

“Je ne sais pas quoi dire”, a immédiatement réagi Chase Elliott dans sa radio au moment de passer la ligne. “Honnêtement c’est un rêve qui devient réalité.”

ut leo eleifend suscipit libero justo at ut luctus facilisis