Kyle Larson comprend la manœuvre de Ryan Newman

Kyle Larson a été la grande victime de Ryan Newman dans le dernier tour de l’épreuve de NASCAR Sprint Cup disputée sur le Phoenix International Raceway. Le pilote de la Chip Ganassi Racing avoue comprendre la manœuvre effectuée par son rival et ne lui reproche pas d’avoir piloté de manière agressive.

Dans le dernier tour des Quicken Loans Race for Heroes 500, Ryan Newman savait qu’il devait dépasser Kyle Larson pour assurer sa qualification pour la grande finale d’Homestead. Le pilote de la Richard Childress Racing n’a pas hésité à pousser son adversaire dans le mur pour atteindre son but.

En terminant onzième, Ryan Newman a ainsi éliminé Jeff Gordon pour un point, alors que le pilote de la Hendrick Motorsports a terminé à la deuxième place de la course derrière l’intouchable Kevin Harvick, ce dernier assurant sa qualification grâce à sa victoire.




“En se rapprochant de l’arrivée il y avait beaucoup de pilotes très agressifs”, déclare Kyle Larson. “Je savais que Newman était juste derrière moi et je savais qu’il devait gagner des positions pour ne pas être éliminé du Chase.”

Le pilote de la Richard Childress Racing a poussé Kyle Larson dans le mur du virage n°4 pour s’assurer une place en finale, une situation que le pilote de la Chevrolet n°42 comprend parfaitement.

“C’est un peu énervant qu’il m’ait poussé dans le mur, mais je comprends parfaitement la situation dans laquelle il était et je ne peux pas lui en vouloir d’avoir été agressif”, ajoute Kyle Larson. “Je pense que beaucoup de pilotes auraient fait quelque chose de similaire s’ils étaient dans cette situation.”

Lorsqu’il est descendu de sa voiture, Ryan Newman a avoué ne pas être fier de ce qu’il a fait, mais que c’était la meilleure solution possible.

“Kyle était juste derrière Marcos Ambrose et quand il est entré dans le virage n°3, je pense qu’il a glissé un petit peu et il a abandonné l’intérieur”, affirme Ryan Newman. “J’ai essayé cela pour voir si ça pouvait fonctionner et cela a fonctionné. Je pense que si Kyle Larson était dans ma situation il aurait fait exactement la même chose. Je ne l’ai pas mis dehors, il a pu terminer la course. Je pense que dans un jour ou deux il comprendra, si ce n’est pas déjà le cas.”

risus mattis suscipit non risus. tristique ut porta. at