Graham Rahal et Eddie Jones démarrent du bon pied

L’écurie Rahal-Letterman Lanigan Racing a annoncé le week-end dernier un remaniement de son équipe d’ingénieurs avec en point d’orgue l’association entre Graham Rahal et Eddie Jones.

A peine les deux hommes associés qu’ils étaient déjà à pied d’oeuvre lundi 10 novembre sur le circuit routier de Barber dans l’Alabama afin de commencer à établir une relation de travail en prévision de la saison 2015. L’intérêt de cette séance d’essais peut paraître douteux au vue de sa place dans le calendrier pourtant, il est primordial pour un pilote et un ingénieur de collaborer le plus rapidement possible afin d’établir un langage commun. L’ingénieur et le pilote doivent se comprendre l’un et l’autre afin que la voiture soit la plus adaptée à leurs besoins.

Aussi ce n’était pas une surprise de voir Rahal écumer la piste durant 83 tours afin de récolter un maximum de données à analyser avec Jones. Au final les deux hommes se sont montrés satisfaits de leur première journée de travail en se concentrant exclusivement sur le grip mécanique en attendant de pouvoir passer au travail sur l’aéro avec l’arrivée des nouveaux kits en 2015.






Graham Rahal :Ce fut une journée très productive. Au final, je pense que l’équipe prend de nouveau du plaisir. Avec le nouveau personnel qui est arrivé, tout le monde apprécie être là, et je pense que notre travail d’équipe a parlé de lui-même aujourd’hui. Nous avons gagné du temps, nous avons pu passer en revue tout notre programme et au final nous avons roulé à seulement une seconde des temps de la course. Eddie (Jones) est très ouvert d’esprit et n’hésite pas à tout essayer du moment que ça améliore la voiture et le fonctionnement de l’équipe.

Eddie Jones :La séance s’est très bien déroulée. C’était très productif. Graham a été très impressionnant comme à l’accoutumée en se montrant très concentré et immédiatement dans le coup après autant de temps passé hors de la voiture. Nous savons qu’avec le nouveau package aéro nous aurons plus d’appui mais nous pouvons toujours travailler sur le package mécanique. C’était également important d’être là avec Graham pour la première fois et d’en tirer un premier rapport. Et je suis très satisfait de ce que j’ai vu aujourd’hui.

fringilla ante. quis, vulputate, Praesent facilisis nunc