Denny Hamlin : ‘Je ne vais pas vendre mon âme pour un titre en Cup’

Qu’est ce que cela représente pour vous d’être dans le dernier carré de pilotes encore en lice pour le titre 2014 ?
C’est une semaine très intéressante pour nous. Nous avons lutté pour ne pas être éliminés à trois reprises durant ce Chase. Nous n’avons pas réussi à gagner de course pendant ces playoffs et c’était pourtant la solution la plus facile de se qualifier pour le tour suivant. Je pense que notre équipe s’améliore chaque semaine. Je sais ce dont je suis capable ce week-end sur ce circuit, nous avons de bonnes infos suite à la course de l’année dernière et aux essais cette année. Je suis assez confiant sur le fait que nous aurons une voiture performante et capable de gagner la course.

Qu’allez vous faire différemment ce week-end par rapport à 2010 ?
Je vais aborder le week-end de façon plus relax. A l’époque je n’avais rien fait de particulier la veille et je n’avais voulu voir personne. Mais ce n’était pas moi. J’ai besoin de voir mes amis et de passer du temps avec ma famille – jouer au carte avant la cérémonie de présentation des pilotes – tout ce qui peut me faire penser à autre chose. C’est ce que j’avais fait pendant 35 courses cette année-là et j’avais changé ma routine pour la dernière, mais cette année je ne ferai pas la même erreur. Il faut vivre ce moment à fond.

Comment faites-vous pour ne pas être débordé en étant un des finalistes ?
C’est vraiment excitant ! Mais cela ne va pas me dépasser et surtout cela ne va pas avoir d’impact sur ma carrière. J’ai vraiment évolué au niveau personnel ces dernières saisons et je vois maintenant les choses différemment et avec plus de recul pour ne pas vendre mon âme pour un titre en Cup. Nous avons une belle opportunité qui s’offre à nous et je vais me donner à 100% sur la piste et conduire au maximum de ce que je sais faire. Après il y a des choses que l’on ne contrôle pas et d’autres que l’on contrôle. C’est sur ces dernières que je vais me concentrer dimanche.

Allez-vous devoir gagner la course dimanche pour remporter le titre ?
Non, je ne pense pas avoir besoin de gagner. C’est difficile à dire parce que généralement, les pilotes encore en lutte pour le titre se retrouvent à l’avant du peloton sur cette course. Nous avons vu l’année dernière que Matt Kenseth avait la voiture la plus rapide, mais il a terminé deuxième derrière nous. Je pense que c’est 50-50 entre gagner la course et le titre et décrocher le titre sans gagner la course. Cela va vraiment dépendre des circonstances en piste. En fait il y cette saison énormément de voitures très rapides chaque week-end et qui ont pourtant été éliminées. Elles seront donc une nouvelle fois en lutte pour la victoire dimanche.

Qu’est ce que cela représenterait pour vous de remporter votre premier titre avec la Joe Gibbs Racing ?
Cela voudrait dire beaucoup. Je suis toujours dans l’équipe qui m’a donné ma chance, mais aussi avec le même sponsor. Nous avons une longue relation avec la Joe Gibbs Racing et FedEx et même les membres de l’équipe qui travaillent sur ma voiture sont avec moi depuis le début – ce serait vraiment gratifiant pour tout le monde de remporter le titre dans ces conditions. Ils ont dépensé beaucoup d’énergie cette saison et même si les résultats n’ont pas toujours été à la hauteur de nos attentes, nous nous retrouvons sur cette course avec une chance unique et maintenant tout peut arriver.

Quel avantage vous apporte Darian Grubb (son crew chief) sachant qu’il a déjà remporté un championnat par le passé ?
C’est bien sûr un plus énorme. Je crois qu’il a remporté deux des trois dernières courses sur ce circuit. J’ai gagné une fois avant lui ici en 2009, mais ces crew chiefs amènent toujours quelques choses en plus à leur équipe. Luke (Lambert, le crew chief de Newman) est lui aussi nouveau tout comme Todd (Gordon, celui de Joey Logano). Chacun de ces gars est capable de préparer une voiture pour remporter la course, mais c’est dans l’exécution que la différence va se faire. Il va probablement y avoir un paquet de restarts en piste et beaucoup de passages par les stands. Il faudra que tout soit exécuté parfaitement pour gagner.

Est-ce que les coéquipiers vont jouer un rôle dans l’issu du championnat ?
Je pense effectivement que les coéquipiers vont jouer un rôle à un moment ou un autre durant la course. Finalement il n’y a pas énormément de choses qu’ils peuvent faire, à part sortir quelqu’un de la piste. Il va sûrement y a avoir des stratégies lors des restarts, cela ne fait aucun doute. Nous avons tous des coéquipiers, mais nous voulons tous que le titre se joue à la régulière et que le champion le soit avec la manière.

Qu’allez-vous faire samedi soir ?
J’ai un dîner d’anniversaire prévu samedi avec des amis et ma famille. Nous allons sortir en bateau et passer une bonne soirée. Je me sens tellement bien et détendu quand je suis avec mes amis. Ils n’aiment pas parler de la course, mais plutôt de Football Américain et de Basket. C’est idéal pour déconnecter et que j’arrête de penser à la course.

mi, quis, commodo diam adipiscing risus