Homestead la dernière course de la saison, mais pas que

Le drapeau blanc est tombé sur les séries nationales de la NASCAR qui sont entrées dans leur dernière semaine de compétition de la saison 2014. C’est aussi la dernière course en carrière pour certains pilotes ou chef d’équipe avant une reconversion pour la saison 2015. Petit tour d’horizon.

Steve Letarte va officier en tant que chef d’équipe pour la toute dernière fois de sa carrière. Celui qui a gagné quatre courses cette année avec Dale Earnhardt Jr., dont les Daytona 500 a décidé de quitter la Hendrick Motorsports pour se reconvertir en tant qu’analyste pour le groupe NBC qui diffusera plus de la moitié des courses de Sprint Cup lors des dix prochaines saisons.

Autre chef d’équipe à tirer sa révérence, Jimmy Fennig. Celui qui officie avec Carl Edwards a remporté deux Daytona 500 (En 1988 avec Bobby Allison puis en 2012 avec Matt Kenseth -ndlr). C’est aussi quarante victoires à son actif dans la catégorie reine. En fait, parmi les chefs d’équipe en activité seul Chad Knaus fait mieux avec 68 succès.




À l’issue de la course d’Homestead, Jimmy Fennig prendra purement et simplement sa retraite après avoir débuté en tant que chef d’équipe à la DiGard Racing en 1984. Associé à des pilotes tels que Mark Martin, Bobby Allison ou encore Matt Kenseth, Jimmy Fennig est l’un des cinq chefs d’équipe à avoir remporté le titre de champion sous le format du Chase, c’était lors de la saison inaugurale, en 2004, avec Kurt Busch.

L’Australien Marcos Ambrose, arrête sa carrière en NASCAR, après six saisons complètes et deux victoires acquises à Watkins en 2011 et 2012. Il retournera dans la discipline qui l’a fait roi en Australie, le V8 Supercars où il défendra les couleurs de la Dick Johnson Racing en partenariat avec la Team Penske et ce dès la fin de saison 2014.

Dernier départ acté et non des moindres celui du diffuseur, ESPN, qui n’a pas renouvelé son contrat avec la NASCAR. Ainsi, ce sera la dernière occasion d’entendre au micro, Dale Jarrett, qui après un titre de champion en 1999 et notamment trois victoires aux Daytona 500 (1993, 1996 et 2000 – ndlr) avait suivi les traces de son père, Ned, pour devenir consultant une fois sa carrière terminée.

consequat. eleifend accumsan sit mattis Praesent porta. Donec id, et,