Kevin Harvick lance les hostilités

Ce mercredi la NASCAR a organisé une conférence de presse d’une vingtaine de minutes avec les quatre pilotes jouant le titre de champion en Sprint Cup, à savoir Kevin Harvick, Joey Logano, Denny Hamlin et Ryan Newman. Kevin Harvick n’a pas hésité à débuter une guerre psychologique avec ses trois adversaires, notamment Joey Logano.

“Le week-end commence aujourd’hui [mercredi]”, n’a pas hésité à déclarer Kevin Harvick lors de la conférence de presse alors qu’il était entouré de ses trois adversaires. Si certains sont apparus très détendus, Joey Logano, en tête, Kevin Harvick était concentré et n’a pas adressé le moindre regard à ses adversaires.

Un début de guerre psychologique donc, auquel se livre le pilote de la Stewart-Haas Racing pour aller décrocher son premier titre en carrière dans la division reine de la NASCAR, ce qui serait son troisième sacre dans les séries nationales après 2001 et 2006, années durant lesquelles il a enlevé le titre en Nationwide.




Expliquant aux journalistes présents lors de la conférence que Joey Logano a joué les chicanes mobiles dans le dernier tour de l’épreuve de Talladega, Kevin Harvick a été relancé à ce sujet, mais n’a pas laissé au journaliste le temps de terminer sa question. “Il sait que je ne rigolais pas”, a simplement ajouté le pilote de la Chevrolet SS n°4.

Le pilote de la Team Penske a bien pris les remarques de son rival pour le titre et n’a pas souhaité rentrer dans cette guerre psychologique au risque de la perdre. Quel que soit son résultat ce dimanche, Joey Logano terminera la saison à son meilleur classement en carrière, une occasion qu’il ne veut pas laisser passer.

“Je n’ai aucun problème avec ça”, commente pour sa part Joey Logano. “Je pense que c’est drôle. C’est super d’être ici et d’avoir une chance au championnat. En plus, lorsque vous avez l’un de vos rivaux qui entre dans une guerre psychologique avec vous cela veut dire qu’il est nerveux vous concernant et je pense que c’est plutôt bien.”

Ainsi, Kevin Harvick se méfierait de Joey Logano comme du lait sur le feu, mais il n’est pas le seul dans cette situation puisque Denny Hamlin, ancien coéquipier de Joey Logano lorsque ce dernier était à la Joe Gibbs Racing de 2008 à 2012, y est lui aussi allé de son petit tacle.

“Joey est le nouveau, il est le jeune et pour être honnête il a une grosse chance pour le championnat”, confie Denny Hamlin. “Tout le monde va épier ses adversaires pour savoir quels avantages ils ont. Vous saviez que Kevin Harvick allait jouer à ce jeu. Et il [Joey Logano], va se faire du mauvais sang, avec certains gars de chez Penske, alors j’ai juste envie de dire ‘Allons-y, jouons !'”

Le seul à finalement être resté hors de cette guerre et à avoir compté les points n’est autre que Ryan Newman auteur d’un Chase des plus réguliers et qui lui aussi signera son meilleur classement en carrière puisqu’il s’était classé en sixième position tant en 2003 qu’en 2005, une éternité…

mattis eget at Donec commodo Donec venenatis, Aliquam