Historique de l’Homestead-Miami Speedway

L’ovale qui accueille les finales NASCAR depuis 2002 a ouvert en 1995 et a été de tous les Chases en Sprint Cup. Petit historique de cet ovale situé en Floride qui a également accueilli l’IndyCar en son temps.

C’est en 1992, suite au passage de l’ouragan Andrew que Ralph Sanchez, un promoteur de sport automobile de Miami négocie un accord avec le manager d’Homestead City, Alex Muxo, pour construire un complexe qui redynamisera la ville. La construction débutera l’année suivante pour une ouverture du tracé en 1995.

Les débuts de la NASCAR sur cette piste d’un mile et demi se font à guichets fermés et c’est Geoffrey Bodine, ancien vainqueur des Daytona 500, signe la pole position alors que Dave Rezendes remporte la première course des Camping World Truck Series alors que Dale Jarrett remporte la première course de Nationwide, sachant que Joe Nemechek était parti de la pole.




Il faut attendre 1997 pour que Penske Motorsports Inc. et International Speedway Corporation deviennent associés, avant d’acheter le reste des parts de Ralph Sanchez l’année suivante, ce qui a pour effet de propulser Brian Skuza, un employé de longue date de Penske, au poste de président du Speedway.

Si les deux et troisièmes division de la NASCAR sont venues dans le Sud de la Floride, dès l’ouverture de l’ovale, il faudra attendre 1999 pour que la Sprint Cup s’y produise pour la toute première fois. Le complexe double sa capacité d’accueil dans les tribunes avec une extension importante dans le virage n°1. David Green signe la pole position et Tony Stewart remporte la course de 400 miles sponsorisée par Pennzoil. Cette année là, Curtis Gray est nommé président du circuit.

En 2001 c’est au tour de l’Indy Racing League, aujourd’hui IndyCar, de débuter sur cet ovale d’un mile et demi pour une course de 300 miles sponsorisée par Toyota et remportée par le futur champion cette année là, Sam Hornish Jr..

2002 marque la première fois dans l’histoire de la NASCAR que les trois séries nationales se terminent le même week-end sur la même piste et c’est à Homestead que cela se fait. L’année suivante, un projet de reconfiguration est lancé pour transformer les virages, l’inclinaison originelle de six degrés, fait désormais place à un banking progressif allant de 18 à 20 °. Coup total des travaux, 12 millions de dollars.

C’est en 2004 que débute le Chase en Sprint Cup et Kurt Busch est le premier champion de ce système, c’est aussi la dernière finale à se jouer de jour, puisqu’en 2015 le complexe s’équipe de lumières pour que les trois séries nationales puissent rouler de nuit.

Le 19 novembre 2006 Greg Biffle remporte sa troisième course de rang sur l’Homestead-Miami Speedway.

Tout au long de la saison 2009 le complexe automobile accueille les trois séries nationales NASCAR, mais aussi l’IndyCar, l’IndyLights et l’un des deux championnats d’endurance, le Grand-Am. Afin de satisfaire les fans présents dans les tribunes le pilonne est rénové.

Enfin, dans le courant du mois de juin de cette année l’Homestead-Miami Speedway a confirmé avoir trouvé un accord avec Ford Motor Compagny jusqu’en 2019 avec une possibilité de prolongation jusqu’en 2024.

risus. at odio massa id felis dictum commodo elit.