La pression monte d’un cran après les qualifications

Le tenant du titre de l’épreuve Denny Hamlin a expliqué que l’année dernière lors du week-end final de la NASCAR sur l’Homestead-Miami Speedway, il avait su dès les qualifications qu’il avait la voiture pour gagner et c’est bien sûr ce qu’il avait fait.

Lorsqu’on lui a demandé comment était sa voiture pour la course de ce week-end comparé à celle de l’année dernière, il a répondu avec une petite pirouette.

“La voiture victorieuse de l’année dernière est à la casse quelque part, donc c’est très loinb maintenant. Nous n’avons pas encore notre meilleure pointe de vitesse, mais ce que nous avons vu en piste ce week-end nous donne confiance. Nous allons confirmer tout cela durant les essais d’aujourd’hui [Samedi]. Notre objectif est clairement de gagner la course et je suis persuadé que nous en sommes capables.”

Hamlin, dont la seule victoire de 2014 est survenue lors de la 10ème épreuve de la saison à Talladega, s’élancera depuis la huitième place sur la grille. Il partira trois positions derrière Kevin Harvick et juste devant Joey Logano, les pilotes en lutte pour le titre de champions qualifiés pour le dernier tour de la séance de qualification vendredi.

Le quatrième pilote, Ryan Newman, n’avait pas réussi à passer le cut du deuxième round de la qualification. Le pilote de la Richard Childress Racing s’élancera depuis la 21ème place, mais n’est pas pour autant résigné.

“Un ami m’a dit une fois, ce qui est important ce n’est pas d’où tu pars, mais où tu arrives. Nous avons déjà battu la moitié du peloton durant cette qualification. Il nous reste maintenant 267 tours pour battre l’autre moitié.”

Des quatre pilotes en lutte pour le championnat de la NASCAR Sprint Cup, Harvick est celui qui avait la voiture la plus rapide vendredi. Deuxième derrière Brad Keselowski lors des essais, il a signé le deuxième meilleur chrono lors du premier segment de la séance de qualification derrière le record de Keselowski (181.238 mph) avant de terminer cinquième de la séance avec une vitesse moyenne de 179.946 mph.

“Tout se passe comme nous voulions que cela se passe. Je sais que nous pouvons encore améliorer la voiture et nous sommes déjà assurés de partir en bonne position sur la piste. Il y a encore beaucoup de temps avant la course et nous allons le mettre à contribution pour mettre toutes les chances de notre côté.”

De son côté, Joey Logano s’est déclaré heureux d’avoir passer les deux premiers segments de la séance de qualification au volant de sa Ford du Team Penske.

“Nous avions une belle vitesse de pointe lors des premiers essais avec le réglage course. Quand nous avons basculé sur la configuration qualification, cette vitesse n’était plus là. Malgré cela nous avons terminé à la troisième place du premier segment et cela m’a vraiment surpris.”

Aucun de ces quatre pilotes n’a cependant été en mesure de challenger l’auteur de la pole position Jeff Gordon, qui a offert à la Hendrick Motorsports sa 200ème pole. Mais il est important de donner que Harvick a un moteur de la Hendrick sous son capot et cela pourrait faire la différence.

Donec adipiscing risus in sem, diam tempus mattis leo et,