Joey Logano : ‘Je vais apprendre de mes erreurs’

Pouvez-vous nous dire comment les choses se sont passées pour vous et la voiture n°22 ?
Evidemment pas très bien. Cela a été une saison incroyable pour l’équipe n°22. Nous terminons avec un paquet de Top-5 et de victoires. En arrivant ici nous savions très bien ce que nous devions faire, mais nous n’avons simplement pas réussi à concrétiser. Quelque soit la façon d’aborder la question, la conclusion est la même. J’ai touché le mur en début d’épreuve, cela a modifié la voiture et m’a fait perdre plusieurs positions. Nous avons été capable de revenir dans la lutte en fin de course puis il y a eu cette erreur dans la pitlane et nous nous sommes retrouvés en queue de peloton. Je me suis bagarré dur pour revenir à 15 tours de l’arrivée, mais malheureusement une belle saison comme celle-ci se termine à la quatrième place à cause d’une erreur. C’est le jeu. Il n’y a rien d’autre à dire. L’équipe a fait un super boulot en étant très rapide toute la saison. Lors des années précédentes, cela aurait été parfait pour remporter le titre. Mais avec ce nouveau format et cette course finale, cela ne paye plus. Tout n’a pas été parfait aujourd’hui et c’est pour cette raison que nous terminons quatrième. Mais dans mon esprit je reste convaincu que nous avons fait mieux cette saison.

En parlant de cette erreur dans les stands, est-ce à cause d’un trop plein de pression sur l’équipe ?
Je n’ai pas encore pu revoir la vidéo pour bien comprendre ce qui s’est passé, mais quand vous êtes à 100% pour essayer de faire des ravitaillements en 11 secondes ou moins, les erreurs arrivent vite. A ce niveau de la compétition nous ne pouvons plus nous le permettre. Sans avoir vu les images je ne peux pas vous dire si c’est à cause de la pression sur l’équipe ou à cause d’autre chose. Nous essayons tous de faire de notre mieux et d’aller le plus vite possible. Nous savions que la moindre erreur allait être fatale sur cette course et cela s’est confirmé. Mes gars ont fait un super boulot cette année et je ne peux rien leur reprocher. Le timing n’a simplement pas été le bon pour l’un d’entre eux.

Durant cet arrêt prolongé, que vous est-il passé par la tête ?

Je n’ai pas eu d’émotion très positive, c’est le moins que l’on puisse dire. J’étais hors de moi, si on peut considérer cela comme une émotion. Tout d’un coup, vous vous rendez compte que vos chances de titre s’effondrent. Je ne me suis pas dit que c’était terminé. Personne dans l’équipe n’a abandonné à ce moment. Une fois en piste, j’ai essayé de dépasser le plus grand nombre de voitures sans me poser de question en espérant qu’un incident survienne à l’avant entre les autres. C’est tout ce que je pouvais imaginer. Quand vous vous retrouvez 24ème ou 25ème, vous ne pouvez pas jouer la victoire à 12 tours de l’arrivée. C’est tout simplement trop dur, mais nous devions essayer. C’était une opportunité incroyable que de pouvoir jouer le tire et cela aurait été idiot de ne pas le faire jusqu’au bout. Vous continuer à essayer et des fois quelque chose se passe. Nous étions dans cet état d’esprit, mais il ne s’est rien passé.

Que retenez-vous de cette expérience ?
Cela a été une expérience extraordinaire. C’est la première fois que je joue le titre et la première fois que je remporte plusieurs courses sur la saison. Cela restera une année vraiment spectaculaire pour moi. J’ai forcement un avis biaisé actuellement et je suis encore trop dans l’émotion pour juger cette année avec du recul. En tant que pilote de la voiture qui marqué le plus de points durant le Chase, il m’est difficile de dire que j’aime le format actuel, mais je pense que c’est une bonne chose pour le sport et la course d’aujourd’hui a tout simplement été géniale pour les fans. C’est dommage que nous n’ayons pas concrétisé aujourd’hui, mais cela reste une belle expérience et j’ai pris du plaisir. J’ai beaucoup appris pour la suite de ma carrière et mes prochaines luttes pour le titre. Je ferai peut-être certaines choses différemment et je vais apprendre de mes erreurs.

Nullam justo odio ut commodo Curabitur ut ante. sem, felis Praesent