Pas de pénalité pour Chad Knaus et la Hendrick Motorsports

Convoqués par la NASCAR à l’issue des Ford EcoBoost 400 disputés sur l’Homestead-Miami Speedway, Chad Knaus le chef d’équipe de la Chevrolet n°48 et Doug Duchard, le manager général de la Hendrick Motorsports, sont restés plusieurs minutes dans le camion des officiels avant d’en ressortir avec le sourire, car aucune pénalité n’a été prononcée.

Avec la convocation de Chad Knaus et Doug Duchard au camion des officiels à l’issue de la finale de la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series pour le non-respect d’une directive de la NASCAR, aucune information n’a filtrée jusqu’à ce que Robin Pemberton s’exprime.

“Nous avons eu une discussion dans la voie des stands entre nos officiels et Chad (Knaus) et vraiment ce n’était qu’une discussion”, déclare Robin Pemberton, le vice-président de la NASCAR en charge de la compétition et du développement. “Ce n’était pas grand chose. Nous voulions simplement tout clarifier ce qui est arrivé, c’est tout.”





La raison de la discussion entre Chad Knaus et les officiels, l’utilisation d’une cale pour éviter les vibrations de la roue. Robin Pemberton a indiqué qu’aucune pénalité ne serait prononcée dans la semaine.

“Non, il n’y aura pas de pénalité”, poursuit Robin Pemberton. “Ce serait ridicule. Tout va bien.

En fait, Jimmie Johnson s’est plaint d’une vibration et Chad Knaus a voulu mettre une cale pour limiter la vibration, mais les officiels ont dit non. Cependant, le chef d’équipe de la n°48 a pris la décision de mettre cette cale.

La discussion d’après course et la convocation sont dues au fait que l’équipe n°48 n’a pas demandé l’autorisation d’utiliser une cale et non de la pièce en elle-même.

Si la Hendrick Motorsports part d’Homestead sans la moindre pénalité, cela ne devrait pas être le cas de la Roush Fenway Racing, puisque la NASCAR a confisqué la suspension arrière de la voiture n°17 de Ricky Stenhouse Jr..

Si une infraction est constatée sur cette pièce c’est une pénalité de type P5 qui attend l’équipe de Jack Roush, cela pourrait aller jusqu’à un retrait de 50 points aux classements pilotes et propriétaires ainsi que 125 000 dollars d’amende et une suspension de six semaines pour le chef d’équipe, Mike Kelley. La suspension s’appliquerait alors sur les six premières courses comptant pour le championnat en 2015.

Nullam venenatis ipsum diam tristique commodo