Denny Hamlin : ‘Nous avons tout tenté’

Septième sous le drapeau à damier de la toute dernière course de la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series, Denny Hamlin a perdu le titre, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing trouvait quelques motifs de satisfaction à sa course.

Comment était votre course ?

Un effort de champion. Ce n’était pas pour un manque d’essais. Je pensais que nous avions une meilleure voiture que ces gars, simplement j’ai eu un mauvais restart et j’ai perdu une position par rapport au 4 [Kevin Harvick] et Darian (Grubb) a pris la décision de nous laisser en piste avec ces pneumatiques pour essayer de retrouver une bonne position sur la piste, mais cela n’a pas marché pour nous.

avec toutes ces neutralisations, cela a permis à tous ces gars de revenir. Cela fait partie du jeu. Parfois le drapeau jaune tombe et va dans votre sens, parfois non. Nous avions une très bonne voiture sur les longs runs et nous nous sommes améliorés sur les short runs tout au long de la course. Je ne pourrais assez remercier FedEx pour leur soutien cette année ainsi que Toyota, Sprint, The Greenbrier, Jordan Brand et les fans pour cette grande année. Nous nous sommes donnés les moyens d’avoir une chance, ces neutralisations nous ont simplement coûté cher.

Quel regard portez-vous sur vos mécaniciens ?

Nous avons eu une très bonne équipe, particulièrement à Homestead. J’aurais aimé plus me battre avec des pneus usés, mais nous avons perdu des positions sur la piste. À la fin nous ne jouions plus dans la même cour.





Le dernier restart a-t-il été difficile ?

C’était compliqué, surtout que j’étais en vieux pneumatiques. J’ai essayé de me battre et donné tout ce que je pouvais, mais j’ai fait patiner les pneumatiques. Nous avions une voiture pour nous battre pour le titre et nous pouvions l’emporter. Cela n’a pas fonctionné, nous allons nous remettre au travail et nous nous battrons pour 2015.

Comment résumeriez-vous votre saison ?

Beaucoup de hauts et de bas, cela a été compliqué de débuter la saison et de manquer une course. Nous n’avions pas les clefs pour gagner beaucoup de courses cette année, mais nous nous sommes améliorés quand cela comptait.

Cela n’était pas un manque d’effort, toute l’équipe s’est donnée à cent pour cent pour me procurer la meilleure voiture possible ce week-end. Ce n’était pas assez pour battre tous ces gars.

facilisis efficitur. Nullam accumsan Donec vulputate, in sem, nec