Alan Gustafson reconnaît son erreur

Le chef d’équipe de Jeff Gordon en NASCAR Sprint Cup, Alan Gustafson a reconnu son erreur dimanche dernier sur l’ovale d’Homestead. Une erreur qui a coûté une chance de victoire au quadruple champion NASCAR qui s’est finalement classé dixième sous le drapeau à damier.

Lors de la neutralisation à 19 tours de l’arrivée, Alan Gustafson a choisi de laisser Jeff Gordon en piste. Certes le quadruple champion était en tête au moment de la relance, mais il était en pneumatiques plus usés que ses adversaires, un désavantage selon le chef d’équipe de la Chevrolet n°24.

Leader pendant 161 tours, Jeff Gordon n’a pas disposé du temps nécessaire pour revenir en tête du peloton après s’être arrêté lors de la neutralisation suivante pour chausser quatre gommes neuves. Résultat une dixième place sous le drapeau à damier.

“Vraiment, l’erreur a été faite lorsque la majorité du peloton est rentrée”, confie Alan Gustafson dans l’émission “The Morning Drive” sur la radio Sirius XM NASCAR. “Jeff a perdu des places lors de la neutralisation suivante. Du coup nous n’étions plus dans une bonne position pour gagner, alors nous avons pris la décision de rentrer.”





“C’est le premier arrêt lorsque nous et Denny (Hamlin) ainsi que quelques autres sommes restés en piste qui nous a fait du mal” poursuit Alan Gustafson. “C’est pour moi, c’est une erreur que j’ai faite. J’ai essayé de garder la position sur la piste. Je pensais que c’était le mieux. JE pense que nous avions la meilleure voiture. L’équipe méritait de gagner la course. C’était une mauvaise décision de ma part et je vais apprendre de cela.”

Le chef d’équipe du quadruple champion NASCAR a choisi d’avouer son erreur plutôt que de se réfugier derrière des excuses.

“Cela aurait été facile pour moi de me cacher derrière des excuses”, ajoute Alan Gustafson. “Mais c’est mon boulot et j’ai le sentiment de ne pas avoir donné le meilleur de mes capacités.”

id, quis, mi, dolor mattis ut commodo justo leo. adipiscing id