Un million de dollars et des questions concernant l’avenir de Chase Elliott

Lors de la remise des prix pour les pilotes des NASCAR Nationwide Series, Chase Elliott s’est vu remettre un chèque d’un million de dollars, mais depuis l’annonce de la prolongation de contrat de Kasey Kahne à la Hendrick Motorsports, l’avenir de Chase Elliott en NASCAR Sprint Cup est soumis à de multiples interrogations.

En 2015 Chase Elliott devrait faire quelques courses en NASCAR Sprint Cup Series au volant de la cinquième voiture de la Hendrick Motorsports, reste à voir quel sera le numéro utilisé, le n°25 régulièrement utilisé dans l’histoire de la Hendrick Motorsports, ou le n°94 utilisé par Chase Elliott en Truck lors de ses apparitions en 2013, mais aussi son père, Bill, en Sprint Cup.

Cependant, ce n’est pas pour 2015 que les questions se posent – même si le nom de son futur chef d’équipe en Sprint Cup est déjà sur toutes les lèvres -, mais plutôt 2016, l’année prévue pour ses débuts à temps complet dans la série reine.

Rick Hendrick, propriétaire de la Hendrick Motorsports, a enrôlé Chase Elliott au début de la saison pour grimper tous les échelons préparatoires en vue de devenir le nouveau pilote de la Hendrick Motorsports en NASCAR Sprint Cup Series.





Depuis sa victoire en Truck en 2013, puis son début d’année 2014 en Nationwide, les rumeurs d’arrivée en Sprint Cup de Chase Elliott vont bon train, même si ce dernier n’en a cure et préfère se concentrer sur les faits, à savoir défendre son titre de champion en NASCAR Xfinity Series la saison prochaine.

La question est donc désormais de savoir qui Chase Elliott va-t-il remplacer en 2016 à la Hendrick Motorsports, car la possibilité d’un prêt dans une écurie satellite, Stewart-Haas Racing ou HS Motorsports, semble exclue. En effet, quel bénéfice récolterait Rick Hendrick à prêter son poulain après avoir tant investi sur celui-ci ?

Si l’on regarde du côté des contrats, Jeff Gordon a une place à vie en tant que pilote et ce jusqu’à ce qu’il décide de prendre. Suite à sa saison 2014, l’arrivée d’un nouveau sponsor et ses dernières déclarations, la théorie d’une retraite à l’issue de la saison 2015 a plus que du plomb dans l’aile.

Auteur d’une belle première saison à la Hendrick Motorsports en 2012, Kasey Kahne a souffert ces deux dernières années, mais Rick Hendrick l’a recruté pour piloter l’une de ses voitures, pas moins de 22 mois avant le début de la saison 2012, alors ce n’était pas pour le lâcher après deux saisons blanches ou presque. La prolongation de trois saisons (2016 à 2018), ferme une nouvelle porte à Chase Elliott.

La contrat de Jimmie Johnson expire à l’issue de la saison 2015, mais une prolongation de contrat devrait être officialisée dans les prochaines semaines et à l’instar de Jeff Gordon, c’est d’un contrat à vie dont il est question, là encore une impasse pour Chase Elliott.

Il ne reste donc que Dale Earnhardt Jr. dont le contrat expire en 2017. 2017 et non pas 2015, un nouvel accroc donc dans la carrière de Chase Elliott dont 2015 est présenté comme sa dernière saison à temps complet en NASCAR Xfinity Series. Pourtant, Dale Earnhardt Jr., l’actuel patron de Chase Elliott dans la deuxième division, est la meilleure chance de Chase Elliott pour arriver en Sprint Cup à temps complet dès 2016.

Dernière piste, Dale Earnhardt Jr., le pilote le plus populaire de la NASCAR ces dernières années. Le pilote de la Chevrolet n°88 le sait, “Chase Elliott est la propriété de Rick Hendrick et ce dernier a de grands plans pour lui”. De plus, Dale Earnhardt Jr. ne prévoit pas de passer en Sprint Cup avec Chase Elliott et ce malgré le titre obtenu cette année en Nationwide. Pourtant, la venue de la JR Motorsports en Sprint Cup n’a rien d’utopique avec… Dale Earnhardt Jr. lui-même.

En effet, qui d’autre que le pilote le plus populaire pourrait convaincre suffisamment d’investisseurs de le suivre en Sprint Cup, d’autant que le soutien de Rick Hendrick et ses résultats acquis en 2014 parlent pour lui.

En faisant monter son écurie en Sprint Cup en 2016 pour lui, Dale Earnhardt Jr. libèrerait de facto une place à la Hendrick Motorsports, une place qui reviendra alors à Chase Elliott et mettrait ainsi fin à toutes les spéculations.

diam vulputate, Phasellus eget ut elit.