Jean-Éric Vergne pense sérieusement à l’IndyCar

Un Français pourrait bien venir garnir le contingent de tricolores présents en IndyCar, puisque l’ancien pilote Red Bull en Formule 1, songe de plus en plus à faire le grand saut en monoplace aux États-Unis d’Amérique.

L’ancien pensionnaire du clan Red Bull en F1, ne le cache pas il est intéressé par l’IndyCar et pense d’ailleurs que c’est un excellent championnat comme il l’a confié à nos confrères de racer.com.

Je ne prétends pas que je gagnerais toutes les courses, ou que les choses seraient faciles sur les ovales, il y aura beaucoup à apprendre”, concède le Français dont l’avenir en Formule 1 s’est considérablement obscurci à l’issue de l’exercice 2014. “Beaucoup de pilotes européens sont devenus bons sur les ovales en gagnant en expérience, mais avec un tel nombre de courses sur des circuits classiques ou urbains, je sais que je pourrais être très efficace.”



Après trois saisons passées au sein de la Scuderia Toro Rosso, le Francilien doit trouver une autre écurie pour rebondir et c’est du côté de l’IndyCar que son regard se tourne pour 2015 et les années à venir avec l’ambition de gagner.

“Peu d’équipes peuvent me permettre de remporter le championnat dès la première saison”, avoue Jean-Éric Vergne. “Cependant, cela ne m’empêche pas de regarder, mais aussi de parler à plusieurs propriétaires afin de voir ce qu’il est possible de faire ensemble.”

Quelle équipe de premier plan pourrait accueillir le Français en 2015 ? Pas la Team Penske qui a déjà quatre pilotes, ni la Chip Ganassi Racing. En 2014 la Andretti Autosport engageait quatre pilotes à temps complet, mais le départ de James Hinchcliffe n’a toujours pas été comblé, une piste pour le Français ?

J’ai toujours aimé courir aux Etats-Unis d’Amérique”, poursuit Jean-Éric Vergne. “J’ai toujours été très intéressé par l’IndyCar. Aujourd’hui le timing est parfait pour que je puisse y courir.”

venenatis, sit Phasellus Nullam commodo ante. id, id nec sed luctus