Règlement 2015 : points doublés à l’Indy 500 et Sonoma

Les officiels des Verizon IndyCar Series viennent d’annoncer plusieurs changements en vue de la saison 2015. Ainsi, les points seront doublés pour l’Indy 500, mais aussi lors de la finale sur le circuit routier de Sonoma en Californie.

Contrairement à la saison 2014 où trois courses avaient des points doublés, il n’y en aura que deux en 2015. Comme cette année, l’Indy 500 sera de nouveau une course qui comptera double, alors que Pocono et Fontana ne le seront plus. En revanche, la finale qui se déroulera toujours en Californie, mais cette fois sur le tracé de Sonoma, aura elle aussi un coefficient deux dans l’attribution des points.

“Nous regardons le nouveau championnat et analysons combien de monoplaces pourraient être en lice pour le titre après certaines courses et la meilleure solution était de doubler les points à l’Indy 500 et la finale”, confie Derrick Walker, président des opérations ainsi que de la compétition de l’IndyCar.

Autre règle qui perdure l’attribution de points lors de la séance qualificative de l’Indy 500. Le plus rapide de la séance du samedi recevra 33 unités, alors que le plus rapide de la séance du dimanche recevra neuf points supplémentaires, ce qui portera à 42 le nombre de points que pourrait marquer le poleman de la 99ème édition de l’Indy 500.




Les instances de l’IndyCar ont choisi d’abolir les départs arrêtés mis en place sur certaines courses routières et urbaines. Cependant, cette règle n’est que provisoire et Derrick Walker envisage de la réinstaurer à l’avenir, car selon ses propos, les fans apprécient cela.

Comme en 2014 quatre blocs moteurs seront allouées aux équipes disputant l’intégralité de la saison Un total de vingt points sera ôté à chaque constructeur pour toute utilisation d’un nouveau bloc propulseur, mais d’autres modifications pour 2015 sont prévues :

  • Les groupes de qualifications pour les courses routières et urbaines seront établis suivant les temps réalisés lors de la séance d’essais qui précèdera les qualifications ;
  • Si plusieurs pilotes se partagent le volant d’une monoplace, comme Mike Conway et Ed Carpenter l’an dernier, le pilote aura un emplacement dans les stands suivant la qualification de l’épreuve précédente et non plus le dernier ;
  • Toutes les phases du Rookie Orientation Program pour l’Indy 500 ont été augmentées de 5 mph. En outre, il faudra faire quarante tours lors de ces trois phases, 10 de 205 à 210 mph, puis quinze de 210 à 215 mph ainsi qu’à plus de 215 mph de moyenne. Les tours peuvent ne pas être consécutifs et les vitesses pourront être modifiées en fonction des conditions météorologiques ;
  • Le programme de ‘rafraîchissement’, pour le pilote ne participant qu’à l’Indy 500, correspond aux deux dernières phases du Rookie Orientation Program.
commodo consectetur ipsum ut Aliquam Phasellus elit. Lorem felis risus risus.