Brad Keselowski cible de ses adversaires au banquet

Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas. Enfin en théorie seulement. Le champion 2012 des NASCAR Sprint Cup Series a vu la très grande majorité des chasers l’attaquer pendant le banquet de saillies souvent bien senties.

NASCAR After the Lap est un évènement très attendu de la semaine de célébration des NASCAR Sprint Cup Series à Las Vegas. L’édition 2014 n’a pas dérogé à la règle et le bouc émissaire n’est autre que Brad Keselowski et tout est parti lorsqu’il a avoué être distrait par un message de sa compagne.

“Je suis avec ma copine par téléphone, elle m’a envoyé une photo d’elle en soutien-gorge”, commence alors Brad Keselowski. “Désolé. Les priorités.”

C’est alors Greg Biffle qui a dégainé le premier : “Ce n’est pas la première fois que tu la vois ainsi. Si ?”

Le pilote de la Team Penske ne s’est pas laissé démonter pour autant par l’attaque de son rival. “Je ne suis pas en train de me plaindre. J’ai une super femme. Je ne veux pas ruiner cela. Je suis plutôt bon pour ruiner les choses, alors je ne dirai rien de plus.”




Denny Hamlin, qui a eu maille à partir avec Brad Keselowski, a alors allumé la deuxième mèche : “C’est la dernière bonne relation qu’il a.”

Marty Smith, journaliste pour ESPN, officie en tant que maître de cérémonie de NASCAR After the Lap, demande alors aux pilotes leur moment de “bienvenue en NASCAR”, il n’en fallait pas plus pour que Denny Hamlin en rajoute une couche.

“Demandez à Brad, son moment c’est quand il s’est retrouvé la tête en bas sur l’ovale d’Atlanta en pensant :’Je me suis juste foiré !'”, a alors déclaré Denny Hamlin en faisant référence à la longue querelle qui a occupé Brad Keselowski et Carl Edwards lors de la saison 2010.

Alors que Carl Edwards voulait intervenir, Jeff Gordon a été plus rapide : “Vous devriez vraiment repenser à ces gants blancs.” Les gants dont Jeff Gordon fait référence sont ceux qu’utilisait Carl Edwards lorsqu’il a volontairement sorti Brad Keselowski.

Matt Kenseth s’est alors invité dans la conversation, interrogeant son nouveau coéquipier au sein de la Joe Gibbs Racing. “Il ne t’a plus jamais arnaqué après, n’est-ce pas ?”

“En fait, si, il l’a fait. C’est pourquoi nous avons eu cette explication à Gateway, encore”, a répondu Carl Edwards à propos de l’incident survenu sur l’ovale de Gateway lors d’une course de Nationwide.

Absent de la scène à ce moment-là, Brad Keselowski est revenu sous les huées du public, ce qui a permis à Kevin Harvick de lâcher une nouvelle banderille : “Quelqu’un d’autre a-t-il noté à quel point Kyle (Busch) est heureux ? Kyle est très heureux que Brad soit plus hué que lui.”

Si Brad Keselowski a été le centre de l’attention, Denny Hamlin a également eu une pensée pour Joey Logano avec qui il a eu quelques problèmes la saison dernière. “Je n’étais pas de la partie l’an dernier. Merci Joey.”

Heureusement pour Brad Keselowski et Joey Logano tout se qui se passe à Vegas, reste à Vegas… ou pas.

ut risus dolor suscipit porta. non dictum tempus facilisis